Le management du digital
Rechercher

Comment maîtriser la complexité des processus achats

40,00 € HT
soit 48,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :
Comment maîtriser la complexité des processus achats

Les processus achats et logistiques ont une tendance naturelle à se complexifier. Et la crise actuelle ne va rien arranger. Il est toutefois possible de les maîtriser. Les missions des directions achats reposent sur trois piliers :

la création de valeur (réduction du time to market, agilité, performance extra-financière…), la gestion des risques et la performance économique (optimisation de la trésorerie, du besoin en fonds de roulement…).

« Pourquoi la contribution des achats à la création de valeur n’est-elle pas reconnue de façon systématique par les DG ? » s’interroge Natacha Tréhan, maître de conférences en management des achats à l’université de Grenoble Alpes. Réponse : « Pour un DG, tant que la fonction achats n’a pas fait complètement ses preuves sur les deux dimensions de performance économique et de gestion des risques, elle sera peu légitime pour revendiquer des missions de création de valeur. »

Lors de la conférence du CNA (Conseil National des Achats) et de Deloitte, qui s’est tenue en janvier 2020, Philippe Rémy, managing partner chez Deloitte, a rappelé que les préoccupations des directions achats ont changé : « Il y a dix ou quinze ans, c’était plutôt l’organisation, les leviers de performance et la réduction des coûts, aujourd’hui, à l’heure où les achats pèsent pour 30 à 40 % dans la valeur ajoutée des entreprises, c’est plutôt des considérations liées à l’accompagnement stratégique et les compétences. Les achats sont au cœur du réacteur des entreprises. » Gérard Dahan, vice-président de l’éditeur Determine, résume en quatre mots le positionnement des directions achats : « La transparence, l’efficacité, le gain de temps et l’innovation. »

De fait, le métier est devenu plus complexe. Cette complexité s’exprime, selon les directions des achats, dans quatre domaines :

  1. La complexité externe, pour définir la stratégie, optimiser la chaîne de valeur, utiliser les technologies digitales et gérer les risques. Selon l’enquête Future of procurement, 61 % des directions achats perçoivent une augmentation des risques.
  2. La complexité interne, pour évaluer le positionnement et le degré d’influence des achats dans l’organisation, et s’aligner avec la stratégie de l’entreprise.
  3. La complexité des talents, pour mieux recruter avec un élargissement des compétences.
  4. La complexité digitale, que l’on retrouve dans tous les métiers.
40,00 € HT
soit 48,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Dominique Herbert

Dominique Herbert

Consultant en systèmes d’information depuis plus de vingt ans, Dominique Herbert collabore à Best Practices sur les thématiques de gouvernance, d’organisation de la DSI et de stratégie SI.

Nos Ouvrages

  • Benchmark Digital&Business - 
numéro 115

    Symposium Gartner 2019 - Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2019, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • Benchmark Digital&Business - 
numéro 114

    Symposium Gartner 2019 - Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2019, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • ERP - 145 réponses aux questions de votre direction générale

    Les ERP constituent encore la colonne vertébrale des systèmes d’information dans la plupart des moyennes et grandes entreprises. Malgré leur degré de maturité technologique, leurs performances métiers et la puissance des écosystèmes, les ERP suscitent encore de nombreuses questions de la part des DSI, qui ne trouvent pas toujours aisément de réponses.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris