Le management du digital
Rechercher

CES 2020 : décryptage des tendances #4

CES 2020 : décryptage des tendances #4

François Koehl, Senior Partner du cabinet de conseil Tasmane, nous livre son analyse et son décryptage de l’édition 2020 du CES de Las Vegas. Pour le quatrième jour, il se focalise sur le secteur automobile.

Depuis plusieurs années, l’automobile connectée, électrique, autonome et partagée, embarque avec elle bien des innovations au-delà de son propre marché, telle que dans la Smart City. Pour reprendre les mots de François Pistre et Philippe Chain, deux experts de l’automobile, « l’automobile autonome n’est plus à l’ordre du jour, mais le véhicule autonome oui, dans des environnements précis ». C’est pourquoi la notion de shuttle intervient.

L’autonomie d’une voiture se mesure sur une échelle de 0 à 5. Allant de « aucune capacité autonome » pour le plus petit score, à « il n’y a plus de volant et de conducteur », pour le niveau 5. Ce dernier niveau nécessite de « réfléchir » autrement en matière de service à la demande, plutôt que de possession par exemple. C’est là que le CES va continuer de nous alimenter sur ces nouveaux services innovants dans les années à venir.

Chez Faurecia, la position est claire : participer à la transformation de la mobilité. L’accessibilité prix des véhicules sera un élément déterminant, et influencera le choix des technologies à embarquer dans les véhicules. Elle influencera aussi la vitesse à laquelle le marché se transformera. L’électrique détiendra une partie importante et grandissante du marché, mais ne représentera pas 100 % de celui-ci (50 % en 2030).

La neutralité carbone est un vrai sujet sur lequel Faurecia est engagé pour 2030 : utiliser moins de ressources, dessiner les modèles en tenant compte de la planète, garantir l’appui sur des fournisseurs et des achats « verts », et optimiser les transports. Le cockpit de demain sera connecté et aura pour but de proposer de nouvelles expériences utilisateurs.

Faurencia souligne, comme beaucoup d’autres acteurs du salon, l’importance de créer une proximité forte avec un écosystème de partenaires. Un partenariat avec Microsoft a permis de s’appuyer sur leur plateforme de véhicules connectés et Microsoft veut développer des solutions pour les véhicules connectés.

Retenons également plusieurs initiatives :

- Mobileye, racheté par Intel, se prépare au lancement du robotaxi prévu en 2022 à Tel-Aviv. Des expérimentations du robotaxi sont aussi prévues à Paris.

- ZF montrait sur son stand son support des niveaux 2+ et 4 pour la voiture autonome.

- Mercedes a présenté son concept-car directement inspiré du film Avatar. Le résultat est bluffant.

- Hyundai est venu présenter un avion-drone et une vision complète de la logistique autour de ce nouveau moyen de transport qui va révolutionner le transport urbain.

- Honda a un stand très riche, notamment avec la présentation d’un exosquelette permettant de s’asseoir partout et à tout moment !

- Le groupe Bell dispose également d’un avion-hélicoptère ayant la forme d’un drone. Cet avion est une version affinée et améliorée du modèle présenté l’année dernière. Le groupe Bell a imaginé le décollage de ses avions depuis le toit des immeubles. Une nouvelle façon d’éviter les bouchons.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • Benchmark Digital&Business - 
numéro 115

    Symposium Gartner 2019 - Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2019, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • Benchmark Digital&Business - 
numéro 114

    Symposium Gartner 2019 - Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2019, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • ERP - 145 réponses aux questions de votre direction générale

    Les ERP constituent encore la colonne vertébrale des systèmes d’information dans la plupart des moyennes et grandes entreprises. Malgré leur degré de maturité technologique, leurs performances métiers et la puissance des écosystèmes, les ERP suscitent encore de nombreuses questions de la part des DSI, qui ne trouvent pas toujours aisément de réponses.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris