Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Virbac réussit la migration de ses processus de trésorerie

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Avec la mort du protocole Échange télématique banque-clients (Etebac) et l’arrivée de l’Espace unique européen des paiements (Sepa), Virbac, laboratoire spécialiste de la santé animale, en profite pour transformer la gestion de sa trésorerie. Le témoignage de Chérifa Hemadou, directrice trésorerie et financement.

Devant faire face à la disparition du protocle d’Etebac et du prélèvement national au 1er février 2014, Chérifa Hemadou, directrice trésorerie et financement du groupe Virbac, comprend que ces contraintes technologiques et réglementaires vont l’obliger à mener de front ces deux projets. Aussi, pour anticiper ces deux virages et éviter tout goulot d’étranglement, elle entame dès 2010 une réflexion sur l’évolution de son outil de communication bancaire que le passage au Sepa (Single Euro Payments Area) et la mort d’Etebac imposent. « Nous avons alors naturellement cherché des solutions alternatives et décidé d’ouvrir rapidement un chantier de migration majeur en matière d’échanges bancaires », rappelle Chérifa Hemadou.

L’autonomie dans la centralisation

Le spécialiste pharmaceutique vétérinaire, présent dans plus de 100 pays, gère ses flux en Europe de manière centralisée à travers un système de « cash pooling » (gestion centralisée de la trésorerie). « Les trésoreries des autres zones, sont, quant à elles, remontées manuellement par compte courant », précise Chérifa Hemadou. La fonction trésorerie de Virbac se caractérise donc par une centralisation forte, mais avec la volonté de responsabiliser les filiales qui, bien que suivant les règles édictées par le siège, disposent toutefois d’une certaine autonomie quant aux choix de leurs partenaires bancaires. Enfin, même s’il n’existe pas d’outil groupe en matière de cash management, toutes les filiales de la zone APISA (Asie-Pacifique, Inde, Afrique du sud) sont équipées de l’outil HSBCnet. Il s’agit ainsi pour Virbac d’harmoniser les services, les processus et la sécurité de ses filiales, depuis la France

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Laurence Blanlœil

Laurence Blanlœil

Anciennement responsable communication dans le secteur des nouvelles technologies pendant 20 ans, Laurence Blanloeil intègre l’équipe de Best Practices comme journaliste en 2013.

Nos Ouvrages

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris