Le management du digital
Rechercher

Quand les SI hospitaliers se transforment

40,00 € HT
soit 48,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Alors que la France fait face à une crise sanitaire inédite, les dispositions qui en découlent mettent en exergue le potentiel du numérique pour faire face à de telles situations. Plus de la moitié des établissements de soins ont augmenté leurs dépenses IT consacrées aux nouveaux projets en 2019, selon l’Observatoire e-Santé qu’IDC France a mené auprès de 150 établissements.

En 2020, ils seront presque autant, mais avec une accélération, puisque 30 % d’entre eux feront progresser leurs dépenses de plus de 5 %, contre 23 % en 2019, une tendance toutefois nuancée par la crise du coronavirus. Avec le lancement par l’Etat du plan HOP’EN (HOPital numérique ouvert sur son ENvironnement) et du programme E-parcours à l’échelle des territoires, « les établissements de soins n’ont d’autre choix que de poursuivre la modernisation de leurs systèmes d’information et de déployer des services numériques à destination des patients et des professionnels de santé, dont la médecine de ville », soulignent les analystes d’IDC.

Une transformation plus lente que prévue

Pour les GHT (Groupements Hospitaliers de Territoire), disposer d’un SIH convergent est un prérequis à cette transformation numérique. Or, 34 % des sites supports de GHT étudiés par IDC sont sceptiques sur le fait que cela puisse se faire à l’échéance prévue pour le 1er janvier 2021, quand 31 % sont persuadés qu’il leur faudra plus de temps. Ensuite, si les portails numériques à destination des patients et ceux dédiés aux professionnels de santé sont une priorité pour respectivement 63 % et 59 % des établissements interrogés, environ la moitié d’entre eux est encore peu, voire pas du tout, avancée dans leurs projets.

Même si les programmes HOP’EN et E-parcours sont dotés d’une enveloppe d’aide de respectivement 420 millions d’euros et 150 millions d’euros, tous les projets ne seront pas éligibles aux aides d’Etat. Pour Thierry Hamelin, directeur des études chez IDC France, « la capacité de financement des établissements apparaît comme le principal challenge, car ils doivent moderniser leur système d’information et continuer d’assurer le fonctionnement de l’existant, le tout sous contraintes budgétaires. » Malgré le dynamisme affiché par le secteur, les projets risquent donc de s’étaler dans le temps, d’autant que la sécurité, le DPI (Dossier Patient Informatisé) et les solutions de télémédecine représentent également des axes d’investissements dans les deux ans à venir pour plus de six établissements sur dix. L’échéance des programmes HOP’EN et E-parcours, prévue pour fin 2022, risque ainsi d’être difficile à tenir pour bon nombre d’établissements de soins. Le plan «Ma Santé 2022» est largement perçu comme un accélérateur pour les initiatives numériques. Un an après son lancement, les établissements de soins publics portent un regard positif sur ce plan. En effet, ils sont 73 % à estimer qu’il va contribuer à accélérer leurs initiatives numériques pour les trois années à venir. Ils soulignent également que l’essor des services numériques dépendra de la vitesse de diffusion des socles technologiques sur lesquels ils ont vocation à s’appuyer, en particulier le Dossier Médical Partagé (DMP), l’Identifiant National de Santé (INS) et la Messagerie Sécurisée de Santé (MSS).

40,00 € HT
soit 48,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Dominique Herbert

Dominique Herbert

Consultant en systèmes d’information depuis plus de vingt ans, Dominique Herbert collabore à Best Practices sur les thématiques de gouvernance, d’organisation de la DSI et de stratégie SI.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • La transformation digitale en 465 questions

    L’un des facteurs clés de réussite de la transformation digitale reste l’accès à la bonne expertise, aux meilleures pratiques et à tout ce qui peut favoriser le benchmark des organisations par rapport au marché, aux usages et aux technologies disponibles.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 136

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2020, qui s’est déroulé en novembre, à distance. Les quelques 4 000 slides mis à la disposition des participants ont été analysés, afin de trouver les informations et chiffres-clés les plus pertinents.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris