Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Pernod Ricard industrialise son processus d’élaboration budgétaire

4,17 € HT
soit 5,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

À l’occasion de l’Oracle Hyperion Day 2014, Pernod-Ricard a partagé son expérience autour de la refonte de ses applications d’élaboration budgétaire, un projet accompagné par le cabinet de conseil et d’intégration Smarthys. Point fort du projet : une gestion intelligente des ressources métiers.

En 2013, Pernod Ricard, décide de revoir ses processus d’élaboration budgétaire, à l’époque gérés sous Excel. « Nous avons six processus de planification au cours d’une année », explique Aymar de Floris, alors contrôleur de gestion au sein du groupe. « Après la première élaboration du budget, nous effectuons trois révisions budgétaires, plus une estimation à mi-parcours, et, enfin, nous établissons un plan à quatre ans. » Ces rapports, qui mobilisent une vingtaine de contributeurs, contiennent notamment des données sur les quantités par réseau de vente, des analyses et prévisions par marque et des chiffres unitaires.

« Notre enjeu majeur était de s’affranchir d’Excel », insiste Aymar de Floris. En effet, avec un fichier par marque, pour un portefeuille total dépassant la trentaine de marques, auquel s’ajoutait un fichier central dans lequel les autres venaient puiser les hypothèses, l’ensemble devenait pesant à administrer. « Nous arrivions aux limites de l’outil », se souvient-il.

Le projet de refonte était donc une nécessité, motivée par plusieurs raisons. Il s’agissait, tout d’abord, de gagner du temps sur l’administration et la saisie, afin d’en libérer pour effectuer des analyses et apporter ainsi davantage de valeur ajoutée lors des comités de direction. Le deuxième objectif était de fiabiliser les données : « Dans les périodes de rush, il est plus difficile d’avoir le recul nécessaire pour s’assurer qu’une donnée est fiable et bonne », pointe le contrôleur de gestion. Enfin, l’entreprise souhaitait intégrer une dimension collaborative dans son processus d’élaboration budgétaire. « Un outil permet d’anticiper et de faire circuler l’information, afin de confronter différents points de vue sur le budget. En outre, cela évite que les commerciaux ne découvrent les prévisions à la dernière minute. »

4,17 € HT
soit 5,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Aurélie Chandèze

Aurélie Chandèze

Titulaire de deux masters en informatique et en sciences de l’information, Aurélie Chandèze a débuté en tant que journaliste IT. Après avoir été analyste chez Yphise puis consultante chez Acadys, elle a rejoint Best Practices fin 2009.

Nos Ouvrages

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris