Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Laboratoires Anios : du papier à la tablette

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :
Laboratoires Anios : du papier à la tablette

Les laboratoires Anios ont numérisé un processus, auparavant géré de façon manuelle avec des formulaires papier. Pour gagner au moins 10 % de temps… Face à un tel constat, le numérique s’est imposé comme la solution pour faciliter la saisie, accéder en temps réel aux données clients, traiter rapidement les cas particuliers et accélérer la prise en charge de nouvelles commandes.

Chaque jour, la vingtaine de conseillers hygiène des laboratoires Anios, spécialiste des produits de désinfection, parcourent la France pour rencontrer les clients et assurer le suivi de la relation de ces derniers avec leur fournisseur. Ce suivi repose sur un audit approfondi permettant d’identifier les besoins de chaque client et d’actionner les commandes nécessaires. Réalisés sur papier, les audits faisaient l’objet d’une saisie manuelle, une manœuvre nécessaire, mais chronophage pour les conseillers hygiène.

Une approche plutôt artisanale car « nous avions auparavant des processus papier, avec un processus de ressaisie, qui était évidemment long », explique Jean-Pierre Favreau, DSI des laboratoires Anios. Avec, en bout de chaîne, deux personnes pour gérer les formulaires papiers. Ainsi, les vingt conseillers hygiène chargés des mesures et des constats sur le terrain consacraient environ une demi-journée par semaine à saisir les informations.

« Nous avons analysé le processus papier pour le transformer en processus numérique », précise Jean-Pierre Favreau.

Le projet a été initié par la direction métiers, confrontée à la problématique d’un marché en croissance et de volumes d’information à traiter en augmentation.

Pour accompagner la mise en œuvre de ce projet, les laboratoires Anios ont fait appel à Ineat Conseil. Après une analyse des enjeux stratégiques de la marque, les équipes du prestataire ont proposé une application dédiée, baptisée Tact’Anios (pour Traçabilité, Amélioration Continue, conseils en Temps réel).

« Le développement spécifique était justifié par le fait que nous souhaitions un système de notation et un accès direct au catalogue de produits », explique Jean-Pierre Favreau. « Les équipes d’Ineat sont venues avec un graphiste pour nous montrer à quoi pourrait ressembler l’interface, ce que les autres fournisseurs consultés n’ont pas fait », ajoute le DSI. L’application est adaptable à tous les supports utilisés par les laboratoires Anios : iOS et Androïd pour les tablettes, Web pour les ordinateurs classiques. L’application permet également la synchronisation des données et le travail en multicanal ; elle est également utilisable en mode déconnecté.

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • La cybersécurité 
en 250 questions

    Les cyberattaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Et les perspectives n’encouragent pas à l’optimisme. Comment nmieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 250 questions que doivent se poser les responsables sécurité, les DSI et les directions générales. Avec des
    réponses concrètes…

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris