Le management du digital
Rechercher

Kepler Cheuvreux : la data visualisation temps réel pour anticiper les risques opérationnels

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

La question du management du risque opérationnel apparaît centrale, notamment dans la banque et l’assurance. Les crises successives des années 2000 ont favorisé sa diffusion : règlements, législations, référentiels et progiciels ont tenté d’y répondre.

La fusion, en 2013, de Kepler Capital Market et de Crédit Agricole Cheuvreux a donné naissance à Kepler Cheuvreux, un spécialiste du courtage boursier. Le groupe fait appel, en 2014, à un cabinet de conseil pour mener la revue des fonctions et des processus des systèmes de supervision de l’entreprise. Kepler Cheuvreux souhaite préparer ses projets de forte croissance en restant focalisé sur la fourniture des meilleurs services à ses clients. L’entreprise a développé, en interne, un certain nombre de systèmes de supervision, qui s’appuient bien souvent sur des scripts maison ou des applications tierces, telles que Nagios, Zabbix, ou PRTG ; ils sont implémentés par des personnels internes dont ce n’est pas le métier premier.

Des outils existants incomplets

Les consultants dressent alors un constat très commun aux sociétés de tailles comparables. Les opérations dictent les besoins sans qu’une réelle stratégie de supervision ne soit déterminée ; l’approche en est donc, par construction, opportuniste. De fait, les outils sont incomplets : le périmètre est souvent très limité et seuls les besoins opérationnels immédiats sont couverts. Il n’existe pas de vision long terme partagée, que ce soit dans leur usage (collecte de données statistiques) ou dans leur perspective de maintenance (pas de ressources dédiées).

Dès lors, les équipes opérationnelles deviennent très demandeuses d’une solution temps réel afin de devenir proactives, là où elles ne sont que réactives. La DSI y voit, quant à elle, un moyen supplémentaire d’augmenter la qualité des opérations, mais aussi de les suivre au niveau métier, afin de fournir un retour client approprié, ce que la multiplicité des outils n’autorise pas.

Partant de ce constat, la société de conseil se met alors à la recherche d’un prestataire dont la solution permettra d’obtenir une supervision à la fois opérationnelle et métier. Les indicateurs couvriront le système d’information opérationnel, en le dotant d’alarmes et d’outils de diagnostic rapide, et s’appliqueront aussi à un périmètre métier en supervisant les indicateurs business appropriés. Comme il se doit, l’outil sera totalement interconnecté. Les services et les systèmes dépendent les uns des autres et si les différents rouages ne savent pas communiquer sur leur métier, l’outil les décloisonnera en favorisant l’interopérabilité. Pour autant, la solution veillera à ne pas ajouter en complexité sur un SI disposant déjà de très nombreux outils et sous-systèmes. Les opérationnels, tout comme la DSI de Kepler Cheuvreux, souhaitent en effet un point d’entrée unique, avec une solution d’uniformisation pour disposer d’un point de vue global de l’information à travers des dashboards adaptés à l’usage.

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • La transformation digitale en 465 questions

    L’un des facteurs clés de réussite de la transformation digitale reste l’accès à la bonne expertise, aux meilleures pratiques et à tout ce qui peut favoriser le benchmark des organisations par rapport au marché, aux usages et aux technologies disponibles.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 136

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2020, qui s’est déroulé en novembre, à distance. Les quelques 4 000 slides mis à la disposition des participants ont été analysés, afin de trouver les informations et chiffres-clés les plus pertinents.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris