Le management du digital
Rechercher

Comment Volvo Construction Equipement a fiabilisé son processus de gestion des achats

2,50 € HT
soit 3,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Spécialiste de la distribution de matériels destinés aux travaux publics, Volvo CE a engagé il y a cinq ans une remise à plat complète de son processus achats. Objectifs : dématérialiser au maximum, centraliser l’information et gagner ainsi en fiabilité et traçabilité. Tout en réduisant les risques…

Volvo Construction Equipement (CE), filiale du groupe suédois Volvo AB, commercialise des équipements et véhicules destinés aux chantiers de type travaux publics. De sa maison-mère, l’entreprise a hérité une forte culture centrée sur les processus et la dématérialisation. Ses principales activités consistent à gérer les achats, le stockage, la livraison et le dépannage sur les équipements commercialisés. En France, cette PME de 130 personnes s’appuie sur un réseau de huit concessionnaires, exception faite de la région parisienne où elle propose ses services en direct.

Au milieu des années 2000, la société connaît une phase de forte croissance, qui l’incite à revoir ses processus et notamment les achats. En évaluant le coût du traitement de ses processus achats, Volvo CE France ne dénombre pas moins de 2 500 fournisseurs référencés, dont 860 seulement sont actifs. Quelque 85 % des achats s’effectuent de manière dématérialisée mais le reste, soit 15 %, nécessite environ 2,6 postes équivalents temps plein (ETP), pour un volume d’achats de 20 millions d’euros. En moyenne, 650 commandes sont gérées manuellement chaque mois. L’entreprise identifie également 27 acheteurs internes, essentiellement des profils techniques consacrant entre 10 % et 15 % de leur temps aux achats.

2,50 € HT
soit 3,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Aurélie Chandèze

Aurélie Chandèze

Titulaire de deux masters en informatique et en sciences de l’information, Aurélie Chandèze a débuté en tant que journaliste IT. Après avoir été analyste chez Yphise puis consultante chez Acadys, elle a rejoint Best Practices fin 2009.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris