Le management du digital
Rechercher

Relations fournisseurs : il est temps de faire le ménage de printemps

12,00 € HT
soit 14,40 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Si les problématiques technologiques et les interactions avec les métiers sont relativement complexes à gérer pour les DSI, les relations avec les fournisseurs le sont probablement plus encore. Il est toujours possible de professionnaliser davantage le sourcing. Six dossiers, représentatifs du cycle de vie de la relation avec les fournisseurs, doivent être ouverts… ou réouverts.

Le cycle de vie de la relation avec les fournisseurs peut schématiquement se représenter en trois phases : la stratégie, en amont de l’établissement de la relation, la sélection/négociation des fournisseurs et le pilotage au quotidien, lorsque la relation avec le fournisseur est institutionnalisée. C’est un domaine qui ne peut jamais être totalement sous contrôle. En effet, autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

Comment, à défaut d’aboutir à court terme à des relations fournisseurs sans accrocs, faire progresser dans la voie d’une meilleure professionnalisation ? Il faut s’intéresser à six domaines, qui sont autant de chantiers à gérer, pas nécessairement en parallèle, selon trois objectifs principaux : savoir où l’on en est, réduire l’incertitude sur les choix, sécuriser la relation dans le temps.

1. Redéfinir la stratégie. Souvent, la stratégie relative au sourcing est le résultat d’un historique, avec des actions qui ne sont pas toujours cohérentes entre elles, mais redondantes ou contradictoires lorsque les achats IT sont décentralisés, par exemple dans les filiales, ou avec des responsabilités dans les métiers. Remettre à plat la stratégie dans ce domaine va consister, par exemple, à examiner la place de l’externalisation, le rôle de la direction des achats et les processus de collaboration avec la DSI, les modes de gouvernance qui existent ou qu’il faudrait mettre en place, sans oublier, bien sûr, les principes relatifs à la place du cloud, de l’Open Source ou des start-up.

12,00 € HT
soit 14,40 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • La transformation digitale en 465 questions

    L’un des facteurs clés de réussite de la transformation digitale reste l’accès à la bonne expertise, aux meilleures pratiques et à tout ce qui peut favoriser le benchmark des organisations par rapport au marché, aux usages et aux technologies disponibles.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 136

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2020, qui s’est déroulé en novembre, à distance. Les quelques 4 000 slides mis à la disposition des participants ont été analysés, afin de trouver les informations et chiffres-clés les plus pertinents.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris