Le management du digital
Rechercher

La créativité est-elle soluble dans le numérique ?

30,00 € HT
soit 36,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Comment être créatif dans un monde numérique ? Luc de Bradandère, philosophe, senior advisor au Boston Consulting Group, qui est intervenu lors de la conférence USIConnect, organisée par Octo Technology, propose des réponses aux questions clés dans ce domaine. Avec une certitude : l'intelligence artificielle ne pourra pas lutter contre le cerveau humain en matière de créativité.

Qu’est-ce que la créativité ?

La créativité, c’est ce qui caractérise l’être humain, ce n’est pas une théorie que l’on peut enseigner. La règle de base de la créativité, c’est la simplification, grâce à des stéréotypes, des paradigmes, des modèles... Quand un PDG dit « Je pense à mes clients », ce n’est concrètement pas possible ! Il pense à des catégories, des segments de marché... Bref, il crée des simplifications. L’objectif de ces simplifications est d’être utiles, un concept ou un modèle n’étant jamais vrai ou faux. La créativité, c’est donc la capacité d’un individu à changer sa perception. Les créatifs sont ceux qui simplifient autrement.

Toutefois, on ne peut jamais avoir de certitudes. Une idée est une hypothèse de travail, la pensée part de cette hypothèse et permet de déduire, avec un processus d’induction/déduction. Les simplifications nous permettent de faire des déductions sur le monde : c’est ce que l’on appelle la pensée hypothético-déductible. Ce type de déduction est typiquement un mécanisme que l’on pourra un jour déléguer aux machines. L’induction, en revanche, ne pourra jamais être totalement gérée sur les machines. Ne serait-ce que parce qu’une induction parfaite est impossible, car c’est un mécanisme humain. D’ailleurs, il n’est pas rationnel d’être 100 % rationnel ! Quelqu’un qui ne doute de rien ne sera jamais créatif.... En outre, l’induction est infinie, avec de l’ambiguïté, chacun ne voyant pas le monde de la même manière, n’oubliant pas les mêmes choses, ne créant pas les mêmes simplifications.

Par contre, nous avons tous une chose en commun : notre cerveau n’aime pas le disparate ! A chaque fois que nous contemplons quelque chose qui nous échappe (un dessin inachevé, des jeux de vision d’optique, etc.), le cerveau crée des hypothèses et cherche à les résoudre. A chaque complément d’information, il s’adapte et propose de nouvelles hypothèses. Rappelons qu’aucune idée n’est née bonne : elle est juste une nouvelle supposition, qui peut, peut-être, devenir une bonne idée.

30,00 € HT
soit 36,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris