Le management du digital
Rechercher

Les principes de l’innovation ouverte

2,50 € HT
soit 3,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

L’innovation ouverte est un modèle d’innovation fondé sur le partage des savoirs et des savoir-faire. Toutes les entreprises sont concernées, ainsi que toutes les fonctions, y compris les DSI pour la veille et l’accompagnement.

Partager les savoirs et les savoir-faire : tel est le principe de l’innovation ouverte. Plus précisément, Martin Duval, fondateur de la société Bluenove, et Klaus Speidel, fondateur de Hypios, définissent l’innovation ouverte de la manière suivante : « L’innovation ouverte couvre l’enjeu et la capacité des entreprises et des organisations à impliquer l’ensemble de l’intelligence collective des acteurs de leur écosystème, et au-delà, dans leurs processus d’innovation. » Un écosystème qui comprend les acteurs externes : clients, fournisseurs, laboratoires de recherche, start-up, autres entreprises... L’idée est de renforcer les liens ou d’en créer, de manière transitoire ou durable.

Jusque dans les années 1990, les entreprises privilégiaient l’innovation avec leurs ressources internes, en considérant que les résultats, sous forme de nouveaux produits et services, relevaient du secret et de l’avantage concurrentiel exclusif. « Depuis les années 1990, elles auraient commencé à comprendre l’intérêt de s’ouvrir, leur survie dépendrait désormais de leur capacité à impliquer systématiquement des acteurs externes dans leur processus d’innovation », rappelle les auteurs, citant les travaux d’Henry Chesbrough, professeur à l’université de Berkeley, qui a popularisé le terme open innovation au début des années 2000.

Cette ouverture peut se concevoir de deux manières : d’une part, lorsque les idées proviennent de l’extérieur de l’entreprise (innovation outside-in), d’autre part, une approche inside-out, lorsque l’entreprise, plutôt que de se procurer les idées et les technologies à l’extérieur, vend ou loue les résultats de son propre processus d’innovation, par exemple si cela ne correspond pas à son business modèle. Selon les auteurs, « une démarche d’open innovation consiste alors à ouvrir les canaux qui permettent une meilleure circulation des idées, techniques et solutions, en interne, et implique un plus grand nombre d’acteurs. Des canaux typiques sont, par exemple, les logiciels, qui, lorsqu’ils sont bien utilisés, créent des ponts transverses entre équipes géographiquement éloignées. »

145 biblio

Open Innovation, développez une culture ouverte et collaborative pour mieux innover, par Martin Duval et Klaus Speidel, Dunod, 2014, 186 pages.

2,50 € HT
soit 3,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Dominique Herbert

Dominique Herbert

Consultant en systèmes d’information depuis plus de vingt ans, Dominique Herbert collabore à Best Practices sur les thématiques de gouvernance, d’organisation de la DSI et de stratégie SI.

Nos Ouvrages

  • ERP - 145 réponses aux questions de votre direction générale

    Les ERP constituent encore la colonne vertébrale des systèmes d’information dans la plupart des moyennes et grandes entreprises. Malgré leur degré de maturité technologique, leurs performances métiers et la puissance des écosystèmes, les ERP suscitent encore de nombreuses questions de la part des DSI, qui ne trouvent pas toujours aisément de réponses.

  • La cybersécurité 
en 250 questions

    Les cyberattaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Et les perspectives n’encouragent pas à l’optimisme. Comment nmieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 250 questions que doivent se poser les responsables sécurité, les DSI et les directions générales. Avec des
    réponses concrètes…

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris