Le management du digital
Rechercher

Le métier de DSI: dix tendances à anticiper en 2015

4,17 € HT
soit 5,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

En complément des inévitables prévisions technologiques proposées par les analystes, les fournisseurs et les cabinets d’études, quelles sont les grandes tendances qui vont marquer le métier de DSI en 2015, et au-delà ?

1. Une augmentation du turn-over des DSI.

Il n’existe malheureusement pas d’études statistiques sur le taux de turn-over des DSI, mais il semble que la fonction soit devenue fragile et qu’en 2015 cette tendance se poursuivra, voire s’aggravera. Les raisons sont diverses : effet de génération, volonté des directions générales d’avoir du sang neuf, effet de lassitude des DSI, rythme de transformation des entreprises, effets collatéraux du « numérique »... La mobilité volontaire va probablement être supplantée par une mobilité involontaire, qui finira par grossir le nombre de DSI devenus, par défaut, consultants ou managers de transition.

Le fait marquant en 2015 : une augmentation significative des ex-DSI dans la participation aux événements organisés par les fournisseurs, les clubs de DSI, les cabinets d’études et les médias.

La bonne idée pour 2015 : préparer un plan B avant qu’il ne soit trop tard.

2. Un changement de posture face à la gestion du temps.

À force d’accoler le terme agilité à quasiment toutes les évolutions technologiques (mobilité, cloud, mainframes, Big Data...) et managériales, notamment dans la gestion de projet, les relations entre des DSI se transforment avec le temps. Il ne s’agit pas seulement du temps à dégager pour rester à l’état de l’art, mais aussi de celui qu’il faut gagner pour délivrer les solutions. D’autant que de plus en plus d’utilisateurs et de directions métiers n’imaginent plus de bénéficier de solutions qui ne soient pas en temps réel, y compris pour l’accès à des données qui ne le justifient pas.

Le fait marquant en 2015 : une réduction des phases de tests dans les projets, préjudiciable à la qualité, notamment pour le e-commerce.

La bonne idée pour 2015 : auditer la consommation du temps pour le DSI et ses équipes.

4,17 € HT
soit 5,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris