Le management du digital
Rechercher

Cinq bonnes pratiques pour les tests applicatifs

2,50 € HT
soit 3,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Après les caractéristiques de l’audit de code, publié dans notre numéro 55, nous abordons les principes des tests applicatifs. Avec cinq bonnes pratiques : professionnaliser les pratiques par la certification, tester le plus en amont possible, intégrer les tests à l’ensemble de la chaîne de développement, établir des priorités pour les tests et penser à l’externalisation.

« Nous avons découvert un dysfonctionnement sur l’application une fois celle-ci livrée. Personne n’avait eu le temps de la tester ! » Ce type d’anecdote reste fréquent alors qu’il devrait appartenir au passé. Les tests, étape essentielle dans tout projet de développement, sont encore trop souvent réduits à la portion congrue, quand ils ne sont pas tout simplement occultés. Des délais sous-estimés, des priorités non définies, des ressources indisponibles ou des environnements mal calibrés pénalisent la réalisation des tests. Conséquence directe : nombre de défauts qui auraient pu être détectés et corrigés en phase de développement sont identifiés lors du déploiement, générant des coûts supplémentaires et le mécontentent des utilisateurs.

À l’instar de l’audit de code, abordé dans un précédant article (voir n° 55, 15 novembre 2010), les tests sont primordiaux pour s’assurer de la qualité des applications. Tandis que l’analyse du code permet de vérifier si une application est bien écrite, les tests s’attachent quant à eux à vérifier la qualité de l’exécution. L’étape de test a deux grands objectifs : le premier est de contrôler que l’application est conforme aux exigences du donneur d’ordres, à la fois au niveau fonctionnel et au niveau technique. Le second est de rechercher la présence de défauts. Au-delà de ces objectifs généraux, il est possible de mener des tests plus spécifiques pour se concentrer sur certains aspects de l’application, notamment les performances, la tenue face à la charge, la sécurité, l’ergonomie ou encore l’accessibilité.

2,50 € HT
soit 3,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Aurélie Chandèze

Aurélie Chandèze

Titulaire de deux masters en informatique et en sciences de l’information, Aurélie Chandèze a débuté en tant que journaliste IT. Après avoir été analyste chez Yphise puis consultante chez Acadys, elle a rejoint Best Practices fin 2009.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • La transformation digitale en 465 questions

    L’un des facteurs clés de réussite de la transformation digitale reste l’accès à la bonne expertise, aux meilleures pratiques et à tout ce qui peut favoriser le benchmark des organisations par rapport au marché, aux usages et aux technologies disponibles.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 136

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2020, qui s’est déroulé en novembre, à distance. Les quelques 4 000 slides mis à la disposition des participants ont été analysés, afin de trouver les informations et chiffres-clés les plus pertinents.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris