Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Audits logiciels : les quatre stratégies privilégiées par les éditeurs

10,00 € HT
soit 12,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Tous les DSI subissent régulièrement des audits de licences de la part des éditeurs de logiciels. Ces derniers utilisent plusieurs approches, en fonction de leurs objectifs stratégiques. À l’été 2016, Adobe a annoncé qu’il mettait progressivement fin aux audits de licences pratiqués chez ses clients.

Cette stratégie est, pour l’heure, plutôt singulière, la plupart des éditeurs conservent leurs actions d’audits de licences, parfois de manière agressive. Il s’agit, le plus souvent, de stratégies purement commerciales, l’objectif étant de générer des recettes supplémentaires, bien avant des considérations de respect de la propriété intellectuelle. On peut identifier les quatre principales stratégies mises en œuvre par les éditeurs, qui peuvent d’ailleurs se combiner selon les périodes, les pays ou les types de clients.

La stratégie de la souricière : entraîner le client vers le SaaS

La première stratégie, celle mise en œuvre par Adobe, répond avant tout à des considérations marketing. « La décision d’Adobe constitue une véritable révolution, c’est, bien sûr, un axe de communication et le gain d’image, pour Adobe, me paraît évident auprès de l’utilisateur final », souligne Philippe Lejeune, expert organisation et solutions de gestion de licences chez Insight France. Elle s’inscrit dans la volonté de faire migrer tous les clients vers des licences en mode SaaS qui, par définition, ne nécessitent plus d’audits sur leurs serveurs, puisque tout est accessible dans le cloud : l’abonnement remplace la licence... Avec le SaaS, le modèle tarifaire est beaucoup plus transparent, à la fois pour l’éditeur et pour le client. Mais ce dernier est verrouillé par le mode SaaS, dont il peut difficilement sortir, surtout avec un éditeur qui a des parts de marché très élevées et qui se révèle quasiment incontournable. À terme, il est probable que d’autres éditeurs privilégieront ce type de stratégie, à mesure que leurs solutions vont devenir massivement accessibles en mode SaaS. Il leur reste à trouver le point à partir duquel il est moins rentable de pratiquer des audits que d’inciter la base installée à migrer vers le cloud.

La suite de cet article détaille les trois autres stratégies utilisées par les éditeurs : la stratégie mafieuse, la stratégie financière et la stratégie de la tondeuse. Un tableau regroupe les fondements de chaque stratégie, la baseline officielle mise en avant par les éditeurs, les caractéristiques, les avantages et inconvénients pour les éditeurs et des recommandations pour les DSI afin de mieux contrer les stratégies des éditeurs pour gagner plus.

10,00 € HT
soit 12,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris