Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Solutions décisionnelles : quelles sont les attentes des PME ?

L’éditeur Report One a dévoilé les résultats de son enquête sur les attentes des PME en matière de solutions décisionnelles. Afin de détecter les attentes et les critères de sélection des PME en matière de solutions décisionnelles, Report One, a lancé, de septembre 2012 à mars 2013 une enquête auprès de 1 964 entreprises de moins de 500 salariés, utilisateurs de solutions décisionnelles et/ou du logiciel MyReport. Au final, 311 cadres dirigeants, décisionnaires et/ou utilisateurs, auront répondu à cette enquête.

L’étude révèle tout d’abord que la recommandation des distributeurs et/ou des pairs est considérée comme un facteur essentiel dans la décision d’achat d’une solution décisionnelle pour 66 % des répondants. Et 70 % d’entre eux n’envisagent pas une approche de mise en concurrence du fournisseur. « Ces résultats démontrent bien la force de la prescription et l’importance que les PME accordent au relationnel », précise informe Jean-Baptiste Merel, Directeur marché de Report One qui ajoute que l’accompagnement auprès des partenaires ou des intégrateurs est essentiel.

Selon les chiffres dévoilés par Report One, même si pour 60 % des entreprises interrogées, l’acquisition d’une solution décisionnelle répond à un nouveau besoin, pour 40 % d’entre elles le remplacement d’une solution existante vient palier un manque de confidentialité des données (cités par 71 % des sondés), de simplicité d’utilisation (70 %) ou encore d’autonomie (68 %).

Du reste, l’enquête met en exergue la jeunesse du marché de la BI puisque que trois quart des PME utilisent une solution décisionnelle depuis moins de trois ans, ce qui laisse supposer que ce marché a un fort potentiel de croissance. « Trop peu de PME sont encore aujourd’hui adressées par les éditeurs », remarque Philippe Timsit, Président et co-fondateur de Report One.

Quant aux critères de choix, les répondants citent tout d’abord l’autonomie de l’utilisateur (indépendance par rapport au service informatique) à 78 %, suivie de la simplicité d’utilisation à 69 %. Concernant les domaines d’utilisation d’une solution décisionnelle, les principaux utilisateurs se trouvent dans les services de la finance et du contrôle de gestion (77 %) et les services ventes et marketing (57 %). L’enquête démontre également que les entreprises utilisent la solution quotidiennement pour 61 % d’entre elles, démontrant ainsi que ces outils opérationnels font partie intégrante du quotidien des utilisateurs. « En effet, l’entreprise doit pouvoir collecter, consolider et analyser rapidement ses données afin de mettre à la disposition des services Marketing et Finance, des indicateurs clés nécessaires à une prise de décision efficiente », indique Jean-Baptiste Merel.

Quant aux projets de business intelligence, ils sont souvent menés pour répondre à plusieurs besoins, tels que la consolidation des données, la réalisation de tableaux de bords et de statistiques ou encore l’extraction de données et le reporting. Côté mise en œuvre de la solution, les PME peuvent rencontrer les mêmes difficultés que les grandes entreprises, la première étant la définition et l’expression des besoins lors de la phase de rédaction du cahier des charges (citées par 34 % des personnes interrogées), suivi de la qualification des données (32 %) et de la complexité de l’utilisation du logiciel (22 %).

Enfin, les bénéfices d’une solution décisionnelle sont fréquemment mesurés par les PME : 92 % des entreprises ont gagné en rapidité, 86 % ont amélioré leur efficacité et leur productivité et 85 % ont augmenté la visibilité sur leurs activités. « Conséquence : 50 % des entreprises souhaitent étendre l’utilisation d’outils décisionnels à d’autres services de l’entreprise », affirme Jean-Baptiste Merel.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Laurence Blanlœil

Laurence Blanlœil

Anciennement responsable communication dans le secteur des nouvelles technologies pendant 20 ans, Laurence Blanloeil intègre l’équipe de Best Practices comme journaliste en 2013.

Nos Ouvrages

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • La sécurité du système d’information en 180 questions

    Les cyber attaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Comment mieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 180 questions que doivent se poser les responsables sécurité et les DSI. Avec des réponses concrètes…

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2018

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

A ne pas manquer

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris