Le management du digital
Rechercher

Ovum - Directions achats : un besoin de stabilité

Selon le cabinet d’études britannique Ovum, les acheteurs IT recherchent davantage de stabilité de manière à mieux se préparer aux cinq prochaines années.

Dans une étude intitulée « 2013 Trends to Watch: Bundled Outsourcing », le cabinet indépendant analyse le phénomène du « bundle outsourcing » et son impact sur le marché. Pour Jens Butler, analystechez Ovum, l’instabilité économique actuelle ne facilite en aucun cas les décisions d'investissement, bien au contraire. Résultat : les perspectives 2013 sur le marché IT sont imprévisibles.

Pourtant, ajoute Jens Butler, « les entreprises recherchent une plus grande fiabilité de leur IT et, par conséquent, veulent davantage de stabilité, de capacités et une plus grande accessibilité à leurs prestataires de services. » En d’autres termes, souligne Ovum, les entreprises veulent des engagements à plus long terme et un renforcement des d'engagements des activités sous-traitées aux fournisseurs On le sait, 2013 sera l’année de la mobilité, du décisionnel, du « social computing » et du cloud.

« Les fournisseurs voudront profiter de l’adoption de ces technologies, même si, en parallèle, les entreprises auront plutôt tendance à rechercher un seul prestataire pour répondre à leurs besoins », estime Jens Butler. D’où le conseil d’Ovum : attention à ce que les offres proposées par les fournisseurs sous forme de “Bundle” ne se transforment pas en « boîte noire » dont on ne sait pas comment elles fonctionnent ni ce qu’elles contiennent.

Pour les consultants d’Ovum, rien ne remplace une bonne gouvernance des fournisseurs et des modèles solides de gestion de la relation client-fournisseur. D’autant que le cabinet britannique recommande aux fournisseurs d’élargir leurs portefeuilles de solutions sous forme de bundle...

L’avis de Best Practices

La tentation, pour les fournisseurs de proposer à leurs clients des offres de plus en plus packagées est naturelle. Cela ressemble fort à la stratégie des banques qui proposent des « packs de services » dont on s’aperçoit qu’en réalité ils contiennent des services dont le client n’a pas besoin, ou qu’il a déjà par ailleurs. Pour les fournisseurs, c’est bien évidemment un moyen d’élargir leurs offres et cela reste une stratégie pertinente d’un point de vue commercial. Les vagues de rachats de technologies va dans le sens de cette « packagisation » des solutions. C’est probablement le sens de l’histoire pour l’écosystème des technologies de l’information.

Pour les DSI et les directions achats, une telle orientation présente bien sûr un intérêt dans la mesure où on évite l’empilement de solutions de différents fournisseurs, avec tout ce que cela implique en termes de ressources pour choisir, comparer, implémenter et maintenir les applications. Mais cela présente aussi un double risque : d’une part, celui de la dépendance à l’égard d’un fournisseur et, d’autre part, celui ne plus savoir ce que l’on achète.

On comprend l’intérêt, comme le rappelle Ovum, de renforcer la gouvernance de la relation client-fournisseur et on pourra utilement se s’appuyer sur le référentiel eSCM qui traite ces questions, tant du côté des entreprises que de celui des fournisseurs. Si la « packagisation » ou, pour employer un terme encore plus barbare, la « bundlisation » des offres s’impose comme un mode dominant dans des entreprises qui, sur le plan de la relation client-fournisseur, ne sont pas matures, la probabilité de difficultés sera significative.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris