Le management du digital
Rechercher

Multiplication anarchique d'applications sous-utilisées

Une étude de Coleman Parkes Research réalisée pour le compte de HP montre que la multiplication anarchique des applications est un problème majeur des organisations européennes, qui accapare, pour la maintenance, des ressources qui pourraient être consacrées à l’innovation. En outre, un DSI européen sur deux estime être empêché par les métiers de conduire ses initiatives de modernisation des applications, par crainte des risques associés au changement.

Pour autant, une large majorité des DSI (97 %, tous pays et tous secteurs économiques confondus) considère que la gestion effective de leur portefeuille applicatif est essentielle à la réussite économique de leur entreprise.

Les portefeuilles applicatifs sont en croissance constante, avec ce que cela implique de progression dans la complexité et le risque. Cette croissance alimente à son tour les coûts de maintenance. L’étude montre que 74 % des DSI interrogés considèrent que la multiplication anarchique des applications – et le nombre d’applications utilisées – est un problème majeur pour leur organisation. Les organisations françaises sont celles qui sont le plus concernées avec 83 % des DSI reconnaissant le problème, contre 58 % pour leurs homologues britanniques. Parmi les secteurs de l’industrie étudiés, les secteurs des utilities et des télécoms semblent plus particulièrement concernés. Qui plus est, les DSI sondés estiment que près de 15 % des applications métiers sont sous utilisées et n’apportent pas de réelle valeur. Un tiers des sondés estime même à plus de 20 % la part des applications sous utilisées dans leur organisation. Maintenir et supporter ces applications qui n’apportent que peu de valeur aux métiers – sinon aucune – conduit à une augmentation inutile des coûts de maintenance. En conséquence, 5.8 % des budgets IT annuels sont gâchés en étant consacrés à des applications sous utilisées, selon les résultats de l’étude. En s’appuyant sur le budget IT moyen des entreprises en Europe de l’Ouest, cela représente plus de 16 milliards de dollars perdus.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris