Créez votre valeur de manager IT
Rechercher

Managers de transition : quels profils ?

En 2016, 43 % des entreprises françaises ont déjà eu recours à des managers de transition contre 35 % en 2015, selon Karine Doukhan, directeur pour Robert Half Resources, cabinet spécialisé en Management de transition. On en trouve de plus en plus dans les fonctions de management de systèmes d’information.

La première difficulté pour les managers de transition reste de comprendre les enjeux stratégiques de l’entreprise et d’analyser les forces en présence dans un laps de temps extrêmement court. Cela suppose, bien sûr, de disposer de compétences spécifiques et d’une expérience qui puisse être mise à profit. C’est en principe pour ces raisons que les entreprises font appel à des managers de transition, elles ont généralement besoin d’un regard neuf sur une situation qui, souvent, est dégradée ou risque de le devenir.

Les auteurs de l’étude notent que « Les managers de transition doivent faire tout très vite : ils doivent diagnostiquer et prendre des décisions rapidement. Ils sont orientés vers l’action pratique. Contrairement aux cadres de la direction générale attachés à leur réputation au sein de l’entreprise, les Managers de transition n’ont que faire de la politique. Ils peuvent donc prendre des risques, car ils sont là pour apporter leur expertise sur une courte durée seulement. »

Un manager de transition doit ainsi être doté des qualités suivantes, selon Robert Half Resources :

faire preuve d’une grande capacité d’adaptation, pour réagir et agir avec le recul nécessaire.dialoguer pour assurer un apprentissage optimal.user de diplomatie pour parvenir à un consensus.être pédagogue pour expliquer ses actions.parvenir au bon raisonnement pour trouver un moyen de parvenir aux buts fixés.vulgariser pour faciliter le transfert des connaissances.

« Ce cocktail de qualités lui garantit de ne pas être perçu comme un mercenaire, ce qui pourrait le priver de l’accès à l’information et entraver l’avancement des projets pour lesquels il a été engagé » poursuit Karine Doukhan.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Best Practices
Mises en œuvre

    Cette première édition des Best Practices mises en oeuvre regroupent des recommandations, des conseils et des méthodologies issues de retours d'expérience de DSI et de l'expertise de nos équipes. La centaine d'articles retenus abordent la stratégie et le management du SI, la gestion de projet, la valorisation de la DSI, le sourcing et le pilotage de la DSI.

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2017

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

  • Best Practices Revues et Corrigées - édition 2017

    Cet ouvrage regroupe tout ce qu’il faut savoir pour manager les systèmes d’information. Chaque thème est traité en trois parties. D’abord, une présentation de la « Best Practice », qui en explique la genèse, les développements et les principes. Ensuite, un regard critique, qui met en exergue les points faibles, les éléments de débat et de controverse.

A ne pas manquer

  • Cybermenaces et transformation des pratiques de sécurité

    Les entreprises n’ont jamais autant investi pour protéger leurs systèmes d’information. Dans le même temps, elles n’ont jamais été aussi vulnérables face aux cybermenaces.

  • Comment rater...
son audit informatique

    L’audit informatique est souvent considéré comme un mal nécessaire, mais c'est surtout un outil bien utile pour dresser un état des lieux, identifier les points faibles et élaborer un plan d'action. Du moins lorsque tout va bien...

  • Comment rater… 
son projet RGPD

    En mai 2018, toutes les entreprises devront se conformer au RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données personnelles). Il est possible de rater votre projet RGPD : en suivant ces treize commandements qui portent malheur !

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris