Le management du digital
Rechercher

Les DSI français aiment-ils l'écologie ?

Une étude du cabinet Vanson Bourne, mandatée par Overland Storage, menée auprès de DSI de trois pays européens, France, Allemagne et Royaume Uni, et révèle que si l’informatique « verte » est, sans surprise, une tendance forte cette saison, son importance reste très variable selon les pays.

Le panel, composé de 300 DSI et décisionnaires IT, a été interrogé sur les critères de choix d’une solution de sauvegarde, afin de mesurer l’importance du critère écologique face à 5 autres facteurs : la performance, le coût, l’évolutivité, l’interopérabilité, et la facilité d’utilisation. La France en ressort plus « verte » que ses voisins...

La performance écologique d’une solution de sauvegarde est ainsi une des principales priorités pour les DSI français : près d’un tiers des interrogés (31%) la place en premier dans leurs critères de choix et pour plus des trois quart, 76%, elle figure dans leur top 3. Cette tendance varie très peu avec la taille de l’entreprise : 33% des moyennes entreprises (de 1000 à 3000 salariés) et 29% des grandes entreprises (plus de 3000 salariés) considèrent l’écologie comme priorité numéro un.

Les DSI du secteur financier et de l’industrie démontrent une très forte sensibilité au critère écologique : pour 96% des premiers et 88% des seconds, il figure parmi leurs trois premières priorités. Ces taux importants s’expliquent probablement par l’importance croissante de la responsabilité sociale et environnementale. Dans ces secteurs, les marques souhaitent afficher une transparence et une responsabilité éthique, d’où la nécessité d’une politique environnementale solide et globale à tous les services de l’entreprise.

Dans les secteurs de la distribution et du transport, les décideurs IT se montrent un peu plus modérés même s’ils restent très concernés par le sujet : une large majorité d’entre eux (72%) place l’écologie dans leur trois premiers critères clés de choix. L’impact sur l’image et également la réduction des coûts apportés par des solutions plus écologiques expliqueraient ces résultats.

Les entreprises françaises semblent donc avoir pris conscience qu’être plus écologique n’est pas seulement bénéfique pour leur image. Lorsqu’on aborde le sujet dans le cadre précis de la sauvegarde de leurs données, la solution « verte » est aussi aujourd’hui vecteur de réduction des coûts et d’amélioration de la performance et de la productivité.

L’Allemagne, toujours sensible à l’environnement

L’Allemagne reste elle aussi très concernée par la dimension écologique de ses équipements informatiques. Pour 72% des DSI allemands interrogés, elle figure ainsi parmi les trois critères essentiels de choix pour leurs solutions de sauvegarde. Cette tendance est plus accentuée dans les grosses PME (1000 à 3000 personnes) que dans les grands groupes de plus de 3000 employés.

Le Royaume Uni : encore peu d’égard pour la question

Les décideurs IT britanniques continuent de rester à l’écart de la problématique environnementale. L’étude montre en effet qu’ils attribuent une importance significativement moins importante aux caractéristiques écologiques des solutions de stockage que leurs homologues allemands et français. Seuls 22% des interrogés britanniques placent la performance écologique du produit dans leurs 3 premiers critères d’achat, contre 72% des allemands et 76% des Français.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris