Le management du digital
Rechercher

Les banques doivent moderniser leurs systemes d'information

La nouvelle enquête de Capgemini “Core Banking Systems Survey 2008” montre que la modernisation et le remplacement des systèmes d’information des banques sont la clé de leur succès. Les banques et leurs systèmes d’information (Core Banking) sont aujourd’hui soumis aux pressions d’une conjoncture économique fluctuante et d’une régulation accrue.

Pourtant, selon l’enquête ? Core Banking Systems Survey 2008 ? de Capgemini, la quasi-totalité des plus importantes banques de détail dans le monde utilise toujours sur leur marché domestique des systèmes datant des années 1960 et 1970, malgré le développement, au cours des trente dernières années, de solutions intégrées pour les opérations bancaires internationales.

Or, d’après l’étude, les banques doivent se doter de systèmes informatiques adaptés pour assurer leur croissance dans ce nouvel environnement. Aujourd’hui, les principaux clients de solutions intégrées restent les banques dont le capital est inférieur à cent milliards d’euros. Les grandes banques (dont le capital dépasse 100 milliards d’euros) commencent toutefois à prendre des décisions stratégiques pour s’équiper de logiciels sophistiqués et disposer ainsi d’une vision consolidée de leur base clients.

Outre les motivations purement financières, les facteurs qui incitent les banques à se doter de nouveaux systèmes d’information bancaires sont la mondialisation de l’informatique, les obligations toujours plus nombreuses de mise en conformité avec les nouvelles exigences réglementaires, ainsi que la concentration de l’industrie bancaire. La recherche de croissance, et non plus la réduction des coûts, est donc devenue le premier objectif visé. Les réglementations de type SEPA (Espace unique de paiements en euros) ont ainsi accéléré la transformation de l’industrie des paiements : pour rester un des acteurs majeurs dans ce nouvel environnement, une banque doit pouvoir traiter au moins 5 milliards de transactions par an.

Les mouvements de consolidation et le volume de plus en plus élevé de transactions clients et de données à traiter conduisent les banques à constater les limites de leurs systèmes informatiques. L’étude révèle que plus de 90% des banques interrogées sont aujourd’hui disposées à partager à l’échelle mondiale une architecture commune et une suite d’applications modulaires.

Certains acteurs prennent la tête de ce marché, à l’image d’Oracle, qui fournit, via son nouveau service Global Financial Services Business Unit, une suite intégrée d’applications standardisées dédiées aux banques, aux compagnies d’assurance et aux sociétés de bourse. D’autres, comme Misys et Callataÿ & Wouters, commencent à y accéder grâce à une coopération stratégique avec SAP. L’ensemble des acteurs du marché s’aligne ainsi autour des Progiciels de Gestion Intégrés (? ERP ?) développés par SAP et Oracle pour concevoir l’architecture des systèmes d’information bancaires de leurs clients.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris