Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

La pénurie de compétences tire les salaires vers le haut

Le marché du travail IT est caractérisé par un regain de tension pour les postes liés aux technologies de l’information. La pénurie de compétences accentue la hausse des rémunérations, pas uniquement pour les profils les plus expérimentés, mais également pour les jeunes diplômés.

Selon le cabinet Robert Half, « la tension sur les salaires des cadres s’accentue. Pour au minimum six embauches sur dix, deux tiers des entreprises qui souhaitent assurer le recrutement d’un talent ont dû augmenter le salaire de base », à la fois pour les compétences techniques et non-techniques.

Dans le domaine IT, « la dynamique salariale évolue en rythme avec les nouveaux enjeux de recrutement, les entreprises ciblent leurs hausses salariales sur les spécialistes des données (IA, Machine Learning…) et les profils capables de faire évoluer les systèmes d’information (CRM, applicatifs…) »

Une analyse confirmée par le cabinet Robert Walters, qui a étudié le marché du travail pour les jeunes diplômés. « La pénurie de candidats dans le secteur de l’IT et du digital continue de participer à la hausse des salaires amorcée depuis un an sur les profils juniors (+ 5% d’augmentation en moyenne)» Ainsi, les métiers phares restent les profils ingénieurs étude et développement (avec des salaires compris entre 38 et 42K), chef de projet SI (38-40 K€) et technicien support (22-28 K€).

Selon l’étude de Robert Walters, plusieurs postes tirent le marché vers le haut. Sans surprise, il s’agit des métiers phares qui se développent autour des nouvelles technologies (digitalisation, cloud, développement .net et Java, etc.) : ingénieur étude et développement, consultant informatique, chef de projet et technicien support. « Pour eux, la pénurie de candidats (par rapport au nombre d’offres à pourvoir) a activement participé à la hausse des salaires qui s’observe en 2018 sur les profils juniors », résument les auteurs de l’étude.

Les rémunérations pour des profils ayant des compétences et un expérience solides, pour des postes relativement complexes dans des entreprises où il est difficile d’attirer les talents sont les suivantes, selon le Guide des salaires 2019 de Robert Half :

- Chief Digital Officer : 260 à 320 K€.

- DSI : 187 à 250 K€.

- Directeur études et développement : 130 à 150 K€.

- Responsable de domaine SI : 120 à 140 K€.

- Directeur technique : 122 à 130 K€.

- Chef de projet SI, responsable SI : 83 à 90 K€.

- Ingénieur DevOps : 66 à 79 K€.

- Data Scientist : 57 à 75 K€.

- Ingénieur systèmes et réseaux : 61 à 70 K€.

Dans son étude de rémunération des jeunes diplômés pour 2018-2019, Walters People, indique la grille suivante :

- Chef de projet SI : 38-40 K€

- Chef de projet MOA : 35-40 L€

- Administrateur systèmes et réseaux : 34-38 K€

- Technicien support/Help Desk : 22-28 K€

- Ingénieur d’études et développement : 38-42 K€

- Webmaster, Webdesigner : 28-36 K€

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • La sécurité du système d’information en 180 questions

    Les cyber attaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Comment mieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 180 questions que doivent se poser les responsables sécurité et les DSI. Avec des réponses concrètes…

A ne pas manquer

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés, les budgets associés, identifier

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

  • Pourquoi les dirigeants européens plébiscitent la Blockchain

    Les dirigeants européens sont conscients que la Blockchain va changer la manière de travailler, révèle une étude de Cognizant. Toutefois, son exploitation concrète est plus problématique.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris