Le management du digital
Rechercher

Tester et apprendre pour être plus agile

De plus en plus d’initiatives, dans tous les domaines et pas seulement les technologies, sont lancées en mode Test & Learn. C’est même un prérequis tant l’agilité est devenue à la mode.

« Même l’Education nationale est priée de passer à un mode d’enseignement Test & Learn », remarque l’auteur, Adilson Borges, directeur du Learning & Development chez Carrefour, pour qui c’est « une rupture dans la manière de penser l’entreprise et son action. » L’auteur définit l’approche de la manière suivante : « Le Test & Learn est une démarche d’expérimentation opérée sur un sujet ou un périmètre initialement limité, menée souvent en co-construction avec des clients (internes ou externes) ou des utilisateurs, et permettant d’obtenir rapidement des informations pour améliorer ou corriger une action par itérations successives, avant de la généraliser. » Le Test & Learn ressemble à un oignon, il comporte plusieurs couches « qui se révèlent les unes après les autres. C’est un état d’esprit individuel et collectif de learning soutenu par une culture organisationnelle qui s’obtient et s’alimente par la pratique régulière d’une méthode », ajoute Adilson Borges.

L’approche Test & Learn élimine les défauts des approches traditionnelles de gestion de projet, qui se caractérisent par une extrême planification, une certaine lourdeur (analyse des besoins, cahier des charges, développement, recette…) et le fameux « effet tunnel » dont on ne voit pas toujours le bout. A l’inverse d’une approche itérative (pour améliorer), incrémentale (pour ajouter des fonctionnalités) et adaptative (pour modifier à toutes les étapes du projet). Le Test & Learn a été popularisé par les start-up, où être bon du premier coup n’est pas un objectif, c’est même contre-productif. Ainsi, « un projet mal ficelé vaut mieux qu’un projet peaufiné dans le moindre détail pendant longtemps et qui arrivera trop tard pour structurer le marché. »

L’auteur suggère donc d’introduire les méthodes des start-up dans les entreprises, pour miser sur l’agilité, la souplesse et la flexibilité, pour devenir une « entreprise apprenante ». Ce concept d’expérimentation n’est pas nouveau, l’objectif est relativement plus facile à atteindre parce qu’il est moins coûteux, et moins risqué, que par le passé d’obtenir des données de qualité pour tester. « Le digital est donc passé par là, permettant de démocratiser largement le Test & Learn, là où il était auparavant inenvisageable. Aujourd’hui, il est devenu beaucoup plus facile de construire des échantillons suffisamment denses pour leur appliquer des tests statistiques fiables, d’atteindre une cible très précise, d’obtenir des réponses rapides à une expérimentation et d’analyser les résultats avec des outils ultrapuissants », assure l’auteur. Y compris pour des sujets très opérationnels ou relatifs à l’exécution d’une stratégie.

Comment faire ? Adilson Borges rappelle que, pour faire émerger une culture du Test & Learn dans une organisation, plusieurs facteurs doivent être réunis : un environnement organisationnel qui favorise l’initiative, la créativité et la curiosité (« piliers du Test & Learn »), une appétence pour l’innovation et une culture de la donnée et du management par la preuve.

Une approche du Test & Learn repose sur plusieurs étapes :

  • Définir la problématique : celle-ci doit être circonscrite (un problème à résoudre), précise, intéressante et impactante.
  • Concevoir son test : c’est une étape cruciale, notamment pour bien choisir les variables à tester (fixer une durée cohérente, anticiper les aléas, répartir les rôles…).
  • Analyser les résultats.
  • Apprendre du test et alimenter les bonnes pratiques de l’entreprise, en évitant de faire trop de Test et pas assez de Learn : « La capitalisation et la diffusion des apprentissages issus du Test & Learn sont l’un des axes clés d’amélioration de la démarche et probablement celui qui reste, à ce jour, le moins travaillé », estime l’auteur.

Pour valoriser le Test & Learn, ce dernier suggère de développer une culture de la documentation, de construire une base de cas, d’intégrer le Test & Learn dans la formation et de valoriser les équipes d’expérimentateurs.

288 Test Learn

Test & Learn, la stratégie des entreprises agiles, par Adilson Borges, Ed. Vuibert, 2021, 160 pages

Les six caractéristiques communes aux organisations orientées Test & Learn

  1. L’organisation est irriguée par les données.
  2. La démarche Test & Learn est valorisée par les direction générales et les managers sont formés.
  3. L’organisation est centrée sur la valeur apportée aux clients.
  4. Un état d’esprit entrepreneurial.
  5. Une approche itérative, les équipes ne prétendent pas tout savoir.
  6. La culture du risque.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris