Le management du digital
Rechercher

OPM3, un modèle de maturité pour la gestion de projets

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Avec une gestion à la fois efficace et efficiente des projets SI ceux-ci jouent un rôle important dans la performance globale d’une entreprise, d’autant plus quand l’entreprise est engagée dans des programmes complexes et doit piloter un véritable portefeuille de projets. Pourtant, d’une organisation à l’autre, les pratiques de gestion de projet sont très variables et la maturité des organisations très différente.

La diversité des pratiques et les différences de maturité entre les entreprises ont conduit le Project Management Institute (PMI), association internationale basée aux États-Unis, à standardiser les pratiques existantes dans le domaine de la gestion de projets. L’organisme gère aujourd’hui douze standards liés à la gestion de projets. Afin d’aider les entreprises à s’améliorer, dans une optique d’excellence, le PMI a également conçu un modèle de maturité, OPM3, permettant aux organisations d’évaluer leur niveau réel et d’identifier leurs faiblesses.

1. Présentation de la Best Practice

Le modèle de maturité OPM3 (Organizational Project Management Maturity Model) est né en 1998, dans le cadre d’un programme initié par le PMI (Project Management Institute) et piloté par John Schlichter. Au préalable, vingt-sept modèles ont été analysés par une équipe de 800 volontaires, et près de 30 000 chefs de projets ont été interrogés. Il s’est rapidement avéré que les modèles existants ne couvraient pas ou peu les aspects liés à la gestion de projets organisationnels, et le PMI a alors décidé de développer son propre modèle afin d’en faire un standard dans ce domaine. La première version officielle d’OPM3 a été publiée en 2002, le modèle étant actuellement à sa deuxième édition.

Pour concevoir OMP3, le PMI s’est notamment inspiré du CMM, modèle de maturité créé par le Software Engineering Institute (SEI) Carnegie Mellon en 1987 et appliqué au départ à l’ingénierie logicielle. Le corpus de connaissances en gestion de projets édité par le PMI, PMBOK, a également servi de base pour élaborer les bonnes pratiques de gestion de projet.

OMP3 est à la fois une méthode pour gérer les projets organisationnels et un cadre pour évaluer la maturité des entreprises dans ce domaine, dans une optique d’amélioration. La méthode couvre à la fois la gestion de projets, la gestion de programmes et la gestion de portefeuilles de projets. Un projet, selon le PMBOK, est « une tentative temporaire initiée afin de créer un produit ou un service unique ».

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris