Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

La méthode ABC appliquée à l'informatique : un effet de mode très onéreux et pas forcément pertinent !

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

L’Activity Based Costing (ABC) a aujourd’hui trente ans. Cette approche sert à piloter les coûts de la DSI. Mais, au-delà de ses principes, cette méthode, finalement complexe, souffre de plusieurs inconvénients.

Par Jacques Nau et Christophe Legrenzi, auteurs de l’ouvrage « Contrôle de gestion du SI » (Dunod)

Cette approche a été développée sur la base des travaux de plusieurs experts (1) et déclinée en Activity Based Management (ABM) et Activity Based Budgeting (ABB). L’ABC est une méthode éprouvée qui a beaucoup apporté en permettant de mieux appréhender le pilotage des productions complexes multiproduits ou multiservices, en préconisant une méthode d’analyse plus fine des coûts indirects, des frais généraux, et en rétablissant un lien de causalité entre le coût d’entités appelées « activités » et le coût des produits.

Mais les arguments avancés pour appliquer ce type de méthode au monde des systèmes d’information sont loin d’être tous pertinents et nous observons, au vu des retours d’expérience, des défauts majeurs lors de sa mise en application.

Quels arguments pour justifier la mise en œuvre de la méthode ?

  • Privilégier la vision du métier informatique (les processus, les activités), plutôt que la vision budgétaire (les sections, les centres de responsabilité...) qui n’est pas toujours représentative du fonctionnement d’une DSI.
  • Affiner l’imputation du coût d’un certain nombre d’activités « indirectes » aux services, qui, sinon, serait « réparti » selon la méthode des sections homogènes (stockage des données, boîte e-mail, installation d’un PC...).
  • Exploiter le caractère « transverse » de l’activité en s’affran­chissant des organisations locales. Proposer un référentiel commun dans le cadre d’organisations « mutualisées » permet de se comparer à une référence extérieure, d’évaluer le coût et l’utilité des activités, en vue de retenir les meilleures pratiques ou d’une externalisation... C’est au nom de cet objectif que le Cigref et d’autres organisations similaires ont poursuivi, depuis de nombreuses années, leurs travaux, aboutissant à l’élaboration d’un véritable modèle, proposé à leurs membres et régulièrement actualisé.
BPRC 2017 cover gdBest Practices revues et corrigées - édition 2017

L’ouvrage Best Practices revues et corrigées, écrit par Christophe Legrenzi, détaille l’ensemble des grandes problématiques budgétaires. La dernière édition regroupe des chapîtres sur le budget informatique, le contrôle de gestion, la Balanced Scorecard de la DSI, le benchmarking, le ROI, le TCO, la méthode ABC, l’approche budget base zéro, les modes de facturation, la maîtrise des coûts du SI, le target costing, les indicateurs de performance, la méthode des coûts standards... 

Pour en savoir plus : cliquer ici

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris