Le management du digital
Rechercher

Les indicateurs de performance : TCO, TBO, TVO, TRO, TEI

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Entre le célèbre coût de revient total, encore dit « coût de possession » (TCO), l’analyse des bénéfices (TBO), de la valeur (TVO), des risques (TRO) ou de l’impact économique (TEI), comment s’y retrouver dans cet arsenal d’outils de mesure des activités de la DSI ?

Un rêve de nombreux DSI et, plus généralement, de la plupart des décideurs d’entreprise est bien de maîtriser à la fois les coûts, les bénéfices, la valeur et les risques issus des systèmes d’information. Tant d’argent a été dépensé dans cette fonction que rares sont les entreprises privées ou publiques à avoir une idée claire et systématique sur le sujet. Il faut reconnaître que les pratiques ou modèles ne sont pas légion. Même les experts sont souvent incapables d’en citer et n’ont qu’une expérience réduite en la matière. Le monde universitaire est encore en train de se chercher, preuve s’il en était besoin de la jeunesse de la fonction de DSI et de la complexité à appréhender les coûts et les bénéfices liés à ces nouvelles technologies de l’information et de la communication. Aussi, et même si les pratiques sont loin d’être reconnues et abouties, nous proposons d’évoquer les approches les plus convaincantes tout en donnant quelques pistes de réflexion.

1. Présentation de la Best Practice

Le TCO (Total Cost of Ownership)

Rappelons que le TCO, dont la traduction serait « coût total de possession », a été introduit pour la première fois en 1987 par Bill Kirwin, analyste chez Gartner. Il évoquait plus particulièrement le PC TCO, ou coût du poste de travail informatisé (cf. Best Practices Systèmes d’Information, n° 83, 6 mars 2012). L’objectif du TCO est de calculer le coût complet d’un actif informatique, de l’acquisition ou du développement de la solution jusqu’à sa réforme. Bill Kirwin définit le TCO comme « le coût total d’acquisition, d’utilisation, de gestion et de retrait d’un actif sur l’ensemble de son cycle de vie ».

En cela, le TCO, qui semble nouveau dans le monde informatique, est un concept tout à fait classique en gestion qui s’apparente à un calcul de coût complet. Il s’agit de montrer que le coût de gestion d’un actif n’a rien à voir avec son coût d’achat comme certaines personnes pourraient le penser. On peut calculer le TCO pour quasiment tous les actifs informatiques à savoir : PC, ordinateur portable, tablettes, serveurs, applications, matériels réseaux, etc. Dans le calcul du coût complet, on considère aussi bien les coûts directs, comme l’achat des matériels et logiciels, des consommables, que les coûts indirects liés à l’administration, la maintenance, l’évolution, les services associés, voire la formation des utilisateurs et autres gestionnaires.

bprc 2015 coverBest Practices revues et corrigées - édition 2015

L’ouvrage Best Practices revues et corrigées, écrit par Christophe Legrenzi, détaille l’ensemble des grandes problématiques budgétaires. La dernière édition regroupe des chapîtres sur le budget informatique, le contrôle de gestion, la Balanced Scorecard de la DSI, le benchmarking, le ROI, le TCO, la méthode ABC, l’approche budget base zéro, les modes de facturation, la maîtrise des coûts du SI, le target costing, les indicateurs de performance, la méthode des coûts standards... 

Pour en savoir plus : cliquer ici

Pour lire le sommaire de l'ouvrage : cliquer ici

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • Benchmark Digital&Business - 
numéro 115

    Symposium Gartner 2019 - Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2019, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • Benchmark Digital&Business - 
numéro 114

    Symposium Gartner 2019 - Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2019, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

  • ERP - 145 réponses aux questions de votre direction générale

    Les ERP constituent encore la colonne vertébrale des systèmes d’information dans la plupart des moyennes et grandes entreprises. Malgré leur degré de maturité technologique, leurs performances métiers et la puissance des écosystèmes, les ERP suscitent encore de nombreuses questions de la part des DSI, qui ne trouvent pas toujours aisément de réponses.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris