Le management du digital
Rechercher

La gestion de projet selon PMBOK

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Le Project Management Institute (PMI) a souhaité regrouper au sein d’une méthodologie standardisée le panel de connaissances nécessaire aux chefs de projets quel que soit le type de projet, bâtiment, financier ou encore informatique. Cette méthode, dénommée PMBOK, est aujourd’hui reconnue et utilisée partout dans le monde.

Piloter un projet ne s’improvise pas : plus celui-ci est stratégique pour l’entreprise, plus la rigueur et l’expertise sont de mise pour les chefs de projets. En effet, gérer efficacement un projet nécessite de maîtriser de multiples paramètres, qu’il s’agisse du budget, des délais ou des ressources humaines. Il faut également prendre en compte les différentes parties impliquées dans le projet, en particulier les utilisateurs et les fournisseurs, sans oublier les risques et la qualité.

1. Présentation de la Best Practice

La méthode PMBOK est née en Amérique du Nord. Au départ, il s’agissait d’un livre blanc écrit par le PMI en 1987. Cet ouvrage essayait de présenter de manière standardisée les bases de la gestion de projet. En 1996, un premier livre a été publié à partir de ces travaux. Intitulé A Guide to the Project Management Body of Knowledge (PMBOK Guide), celui-ci en est actuellement à sa quatrième édition, parue fin 2008. L’ouvrage est traduit en douze langues. Dans les pays francophones, il est également connu comme « Le corpus de connaissances en management de projet ».

En 1998, PMBOK a été reconnu comme norme par l’ANSI (American National Standards Institute). À ce titre, le guide doit être révisé tous les quatre ans, la cinquième édition étant donc en préparation. Ultérieurement, PMBOK a également été reconnu par l’IEEE (Institut des Ingénieurs en Électricité et en Électronique). Dans PMBOK, un projet est défini comme « une tentative temporaire initiée afin de créer un produit ou un service unique ».

Cette définition signifie, d’une part, qu’un projet a nécessairement un début et une fin bien définis, et, d’autre part, qu’un projet consiste à concevoir quelque chose de nouveau, qui n’a pas encore été réalisé auparavant (contrairement, par exemple, à une production industrielle qui fabrique un produit déjà conçu). La gestion de projet est ce qui permet de concevoir ces produits ou services uniques d’une manière qui réponde aux besoins et aux attentes des parties prenantes.

La méthode PMBOK s’appuie à la fois sur des processus et sur des domaines de connaissances, les « knowledge areas ». Les processus sont présentés de la manière suivante : éléments en entrée, outils et techniques propres au processus et, enfin, éléments en sortie. Les éléments en entrée peuvent être des exigences, des plans ou tout autre document nécessaire pour réaliser les activités du processus. Les éléments en sortie, les livrables, peuvent être des documents ou bien des produits. Les outils permettent d’utiliser les éléments en entrée pour produire les résultats requis à l’issue du processus.

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris