Le management du digital
Rechercher

La gestion de projet selon la méthode Prince2

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Prince2 repose sur trois grands volets, des rôles, des processus et des techniques de gestion de projet, avec plusieurs niveaux de rôles : le chef de projet, les différents intervenants impliqués dans le projet (clients, utilisateurs et fournisseurs) et le comité de projet.

Avant d’entreprendre un projet, il faut répondre à quelques ques-tions préalables. Quel est l’objectif poursuivi ? Qui en est le demandeur, le responsable ? Quand est-il possible de démarrer ? Quelles sont les ressources nécessaires ? Est-il possible de mener le projet seul ou faut-il se faire aider ? Combien de temps faut-il et quel en est le coût ? Les réponses à ces questions fournissent les bases de la gestion de projet. Néanmoins, elles ne permettent pas de répondre à tous les besoins, en ignorant notamment la question de la performance des projets.

Ainsi, une organisation menant des projets a besoin de visibilité. Elle doit éviter de lancer des projets à tort et à travers, gaspillant ressources et énergie pour une valeur finale hasardeuse. Elle veut pouvoir à tout moment identifier les projets qui dérapent afin de limiter autant que possible les pertes. Elle cherche à éviter les projets interminables, ni clairement lancés ni réellement finis. Aussi, pour gérer efficacement les projets, en répondant à la fois aux questions de base et aux besoins de niveau stratégique, une méthodologie de gestion de projet structurée est apparue, parmi laquelle la méthode Prince2.

1. Présentation de la Best Practice

Prince2 (PRINCE : PRojects IN Controlled Environments) est d’origine britannique. Ses débuts remontent à 1989, quand la CCTA (Central Computer and Telecommunications Agency), devenue ensuite l’OGC (Office of Government Commerce), crée une méthode dénommée Prince. Cette méthode était elle-même basée sur Prompt, méthode de gestion de projets créée par Simpact Systems en 1975. En 1996, Prince2 succède à Prince, résultant du travail conjoint de près de 150 associations européennes. La méthode établie par l’OGC respecte quelques principes simples :

  • l’accent est mis sur la justification métier des projets ;
  • l’équipe de gestion de projet repose sur une structure organisationnelle bien définie, dans laquelle les rôles sont eux-mêmes clairement définis ;
  • la planification se base sur le produit à livrer ;
  • la méthode insiste sur le découpage du projet en étapes gérables et contrôlables ;
  • enfin, elle est flexible afin d’être applicable au niveau approprié des projets.

Prince2 repose sur trois grands volets : des rôles, des processus et des techniques de gestion de projet. Dans Prince2, un projet est une forme d’organisation temporaire, mise sur pied dans le but de livrer un ou plusieurs produits d’entreprise suivant un business case spécifique. Il existe plusieurs niveaux de rôles dans Prince2 : le chef de projet, les différents intervenants impliqués dans le projet (clients, utilisateurs et fournisseurs) et enfin le comité de projet. Tous ces niveaux de responsabilités sont en interaction étroite. Le chef de projet est responsable de l’organisation et du contrôle du projet. C’est lui qui sélectionne les membres de l’équipe et qui est chargé de s’assurer que le travail est effectué correctement et dans les temps. Il gère également la planification du projet, établit ce que l’équipe va faire et à quelle échéance le projet va se terminer.

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris