Le management du digital
Rechercher

L’analyse PESTEL

2,00 € HT
soit 2,40 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

L’analyse PESTEL est un modèle permettant d’identifier les impacts positifs ou négatifs que peuvent exercer sur une entreprise ou un projet, les facteurs macroenvironnementaux : politique, économie, social, technologie, écologie et législation.

Que ce soit pour une organisation ou un projet, il est fortement conseillé de considérer les facteurs influents liés à l’environnement externe. Il peut s’agir aussi bien d’opportunités que de menaces à même de favoriser l’atteinte des objectifs ou, au contraire, de les freiner, voire de les remettre en question. De plus, ces facteurs environnementaux évoluent dans le temps.

C’est l’objet de l’analyse PESTEL : réaliser un diagnostic afin de mieux appréhender ces éléments. Ainsi, elle est souvent utilisée en analyse stratégique pour approfondir les dimensions externes de l’approche SWOT (forces, faiblesses, opportunités, menaces).

1. Présentation de la Best Practice

Les premières traces de l’analyse PESTEL datent d’une cinquantaine d’années. C’est Francis Aguilar, professeur à la Harvard Business School, expert en stratégie et management, qui est crédité d’être à l’origine de cette technique d’analyse stratégique. Dans son ouvrage Scanning the Business Environment, paru en 1967, l’auteur mentionne une technique pour étudier l’environnement dans lequel œuvre l’entreprise. À cette époque, Francis Aguilar mentionne l’acronyme ETPS, pour Economic, Technical, Political, Social. Pour l’auteur, ces quatre environnements doivent être scrupuleusement analysés dans toute démarche de planification stratégique.

Dans les années 1980, plusieurs autres auteurs, dont L. Fahey, V. Narayanan, J. Morrison, W. Renfro, W. Boucher et M. Porter, ont introduit l’acronyme PEST, reprenant exactement les mêmes lettres, dans un ordre différent, puis proposant d’autres déclinaisons dont PESTEL (Political, Economic, Sociological, Technological, Environmental, Labor), en introduisant la notion écologique, ou encore STEEPLE (Social/Demographic, Technological, Economic, Environmental, Political, Legal, Ethical), incluant les dimensions éthiques et juridiques. Certains experts affirment que STEP ou PEST seraient suffisants et reprennent bien l’ensemble des enjeux environnementaux. Aujourd’hui, les acronymes les plus utilisés sont PEST et PESTEL, puis STEP et STEEPLE.

La définition

L’analyse PESTEL est un modèle permettant d’identifier les impacts positifs ou négatifs que peuvent exercer sur une entreprise ou un projet, les facteurs macroenvironnementaux suivants :

La politique : l’environnement politique intervient à deux niveaux : national, par l’intermédiaire des décisions prises par le gouvernement en place (politique fiscale, subventions, protection sociale, commerce extérieur, etc.), et international, avec les décisions prises par le consensus de plusieurs nations (politique monétaire, OMC, etc.) fixant de nouvelles règles du jeu.

2,00 € HT
soit 2,40 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris