Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Innover avec le Lateral Thinking (pensée latérale)

12,00 € HT
soit 14,40 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

L’innovation est l’art « d’introduire quelque chose de nouveau dans quelque chose en place ». Il existe pour ce faire plusieurs techniques et méthodes. Edward de Bono, l’un des maîtres de la discipline, a apporté une nouvelle approche : Lateral Thinking ou pensée latérale en français.

Le Lateral Thinking est un ensemble de techniques de résolution de problèmes qui consiste à aborder les problèmes sous plusieurs angles, au lieu de privilégier une méthode unique structurée. Elles se distinguent clairement des approches traditionnelles issues de l’école du Brainstorming d’Alex Osborn.

1. Présentation de la Best Practice

L’origine

La pensée latérale a été théorisée par Edward de Bono, docteur en médecine et en philosophie, diplômé d’un master en psychologie et physiologie. Il est l’auteur de nombreux livres sur la créativité.

L’expression « pensée latérale » a été introduite dans son livre paru en 1967 : The Use of Lateral Thinking. Il définit la pensée latérale comme une méthode de pensée portant sur l’évolution des idées et de la perception. Elle se base sur des approches non linéaires et des solutions difficiles à identifier en utilisant la logique traditionnelle.

La définition

La pensée latérale se définit par opposition à la pensée verticale, ou la pensée classique, caractérisée par la continuité entre les étapes et la validation pas à pas des hypothèses et de chaque résultat intermédiaire. En pensée verticale, une idée dont l’applicabilité n’est pas validée est rejetée et n’est plus considérée dans la suite du processus. L’invalidation d’une idée en pensée verticale se fait classiquement à travers les objections suivantes :

  • « Si cela était vrai, on l’aurait déjà fait. »
  • « Ce n’est pas une nouvelle idée. »
  • « Ça ne peut pas marcher. »
  • « C’est trop cher. »
  • « C’est irréaliste. »
  • « C’est stupide. »

Au contraire, la pensée latérale favorise l’innovation, en considérant que l’imagination d’une solution impossible ou irréaliste peut servir d’étape à la découverte d’une solution possible, potentiellement innovante. Les étapes considérées comme impossibles ou illogiques servent alors de tremplin vers d’autres idées, elles-mêmes réalisables ou non, jusqu’à l’obtention d’une solution valide. La base de la pensée latérale consiste ainsi à réaliser des sauts discontinus, éventuellement dans le domaine de l’impossible, souvent irrationnels, mais toujours dans une optique de changement. Au final, la solution proposée fait sens.

12,00 € HT
soit 14,40 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris