Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Informatique, numérique et système d’information : de quoi parle-t-on ?

24,00 € HT
soit 28,80 € TTC
Pour lire la suite de cet article :
Informatique, numérique et système d’information : de quoi parle-t-on ?

La majorité des décideurs ignore ce que pèsent les systèmes d’information, du fait d’une vision comptable élaborée pour contrôler les dépenses par grande fonction. Il est devenu fondamental de définir clairement  « information »...

« informatique », « numérique » et « système d’information », pour mieux en comprendre les enjeux économiques et donner des éléments tangibles à nos décideurs, en vue d’en optimiser l’usage et le pilotage au profit de la compétitivité d’entreprise.

À l’ère du numérique, les systèmes d’information constituent un enjeu stratégique majeur pour les organisations. Pour leur seule partie numérisée, ils représentent déjà, selon les secteurs d’activité, le premier poste de dépenses de l’entreprise, soit entre 10 % et 30 % du budget annuel de fonctionnement pour le secteur industriel et 30 à 50 %, voire plus, pour le tertiaire. Comparée au budget informatique traditionnel, la partie numérisée des systèmes d’information pèse près de dix fois plus. La totalité du système d’information, intégrant les usages non informatisés, représente des montants doubles en moyenne, soit vingt fois supérieurs au budget informatique.

Le premier enjeu des sociétés modernes n’est pas mesuré et donc pas maîtrisé !

Pour autant, l’immense majorité des décideurs ignore ces enjeux du fait d’une comptabilité « verticalisée », construite historiquement pour mieux maîtriser les dépenses par grande fonction de l’entreprise. La conséquence de cette gestion en « silo » est que les coûts des traitements de l’information sont quasiment impossibles à appréhender quantitativement dans nos systèmes comptables, alors qu’ils constituent bien souvent les premiers postes de dépenses.

Pour rajouter à la difficulté, il existe une réelle confusion entre les notions « d’information », « d’informatique », de « numérique » et de « système d’information », qui nuit largement à toute volonté de maîtrise des activités dites « informationnelles ».

Définir ce dont on parle

C’est pourquoi il nous parait fondamental, dans une économie en pleine mutation, de présenter à la fois l’historique, mais aussi les différentes définitions, périmètres d’application et enjeux économiques, tout en repositionnant ces concepts les uns par rapport aux autres. L’objectif poursuivi est de mieux en comprendre les interactions, afin de fournir des éléments tangibles à nos décideurs en vue d’optimiser l’usage et le pilotage de l’outil informatique au service de la compétitivité de leur entreprise.
Définir le terme « information »

Au sens étymologique, le terme information trouve son origine dans le verbe latin informare, qui signifie « donner forme à » ou « se former une idée de ». Ainsi, l’information est ce qui donne une forme à un concept ou une idée. En fait, l’information désigne à la fois le message à communiquer et les symboles utilisés pour l’écrire comme les lettres de l’alphabet, les chiffres, des dessins, idéogrammes ou pictogrammes.

La trilogie :

  1. Informatique, numérique et système d’information : de quoi parle-t-on ?
  2. Informatique, numérique et SI : comment estimer les enjeux financiers ?
  3. Informatique, numérique et système d’information : réinventer le pilotage et la gouvernance
24,00 € HT
soit 28,80 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Nos Ouvrages

  • ERP - 145 réponses aux questions de votre direction générale

    Les ERP constituent encore la colonne vertébrale des systèmes d’information dans la plupart des moyennes et grandes entreprises. Malgré leur degré de maturité technologique, leurs performances métiers et la puissance des écosystèmes, les ERP suscitent encore de nombreuses questions de la part des DSI, qui ne trouvent pas toujours aisément de réponses.

  • La cybersécurité 
en 250 questions

    Les cyberattaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Et les perspectives n’encouragent pas à l’optimisme. Comment nmieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 250 questions que doivent se poser les responsables sécurité, les DSI et les directions générales. Avec des
    réponses concrètes…

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris