Bonnes pratiques et d'expertises IT
Rechercher

Autodiagnostic : la sélection d’un nouveau prestataire de services

40,00 € HT
soit 48,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :
Autodiagnostic : la sélection d’un nouveau prestataire de services

Intégrer un nouveau prestataire de services (cabinet de conseil, entreprise de services du numérique) comporte toujours une part de risque, surtout s’il « sort de nulle part ». Pour limiter les risques, plusieurs éléments doivent être vérifiés. La grille d'autodiagnostic propose la liste des questions à se poser avant de choisir.

Le portefeuille de prestataires de services, qu’il s’agisse d’ESN ou de cabinets de conseil, se renouvelle régulièrement, ce qui est plutôt un avantage pour acquérir de nouvelles compétences. Plusieurs raisons sont à l’origine du renouvellement des prestataires. L’objectif peut être, par exemple, de trouver des compétences dont les prestataires ne disposent pas dans le cadre d’un nouveau projet, de privilégier des prestataires plus réactifs ou de remplacer un fournisseur qui a fait faillite ou s’est fait absorber par un autre qui a moins bonne réputation.

Sur le papier, le processus paraît simple, mais il est facile de tomber dans des pièges. Ceux-ci peuvent être intentionnels de la part du prestataire ou relever de la simple négligence ou incompétence. Dans les deux cas, le fait de faire appel au prestataire conduit l’entreprise dans une spirale qui n’a rien de vertueuse, bien au contraire. Les points d’attention en amont de la sélection du prestataire sont particulièrement importants pour limiter les risques (lire cet article).

I - Autodiagnostic et points d’attention

Grille d’autodiagnostic : la sélection d’un prestataire de services
Questions à se poser Principaux risques
 Évaluez-vous l’image et la notoriété du prestataire ?  Rater la mission par incompétence
 Avez-vous consulté le site Web du prestataire et évalué sa proximité client ?  Ne pas voir les indices d’une faible proximité avec les clients
 Est-il possible de négocier les conditions commerciales ?  Surpayer la prestation pour de mauvaises raisons
 Est-il possible de négocier les conditions contractuelles ?  Dépendance trop forte à l’égard du prestataire
Exigez-vous les CV des consultants qui vont vraiment intervenir ?   Payer pour des seniors alors que des juniors réalisent la mission
 Les conditions tarifaires sont-elles claires et expliquées ?  Manque de transparence dans les factures
 Avez-vous accès à des références clients significatives ?  Risque d’échec de la mission par manque d’expérience des consultants
 Le prestataire s’engage-t-il contractuellement sur des délais ?  Dérive dans les délais
 Les prix pratiqués sont-ils dans la moyenne du marché ou sont-ils justifiés s’ils sont supérieurs ?  Surpayer la prestation pour de mauvaises raisons
 Connaissez-vous le taux d’intercontrat du prestataire ? Mission réalisée par des consultants juniors 

La suite de cet article propose quinze questions supplémentaires à se poser avant de faire appel à un prestataire de services, ainsi que des préconisations concrètes, en fonction du niveau de maturité, pour éviter les déconvenues...

40,00 € HT
soit 48,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Best Practices
Mises en œuvre

    Cette première édition des Best Practices mises en oeuvre regroupent des recommandations, des conseils et des méthodologies issues de retours d'expérience de DSI et de l'expertise de nos équipes. La centaine d'articles retenus abordent la stratégie et le management du SI, la gestion de projet, la valorisation de la DSI, le sourcing et le pilotage de la DSI.

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2017

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

  • Best Practices Revues et Corrigées - édition 2017

    Cet ouvrage regroupe tout ce qu’il faut savoir pour manager les systèmes d’information. Chaque thème est traité en trois parties. D’abord, une présentation de la « Best Practice », qui en explique la genèse, les développements et les principes. Ensuite, un regard critique, qui met en exergue les points faibles, les éléments de débat et de controverse.

A ne pas manquer

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris