Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

La boîte à outils du DSI : maîtriser les projets ERP - Sommaire

L’entreprise n’accroît plus sa compétitivité par le développement de sa propre solution applicative mais par : son acquisition éclairée, sa juste configuration, son plein déploiement et sa bonne utilisation. Cette étude, réalisée par Jean-Louis Tomas, l’un des meilleurs experts européens des ERP, s’attache à analyser les meilleures pratiques qui conduisent à la réussite d’un projet de déploiement pour implanter un ERP.

Research n12

1. La préparation : l’avant-projet

A. Les pré-requis pour l’entreprise

1. La mobilisation et l’implication des directions générale et métiers
2. La communication de la stratégie et des objectifs de l’entreprise
3. La révision des processus métiers
4. L’identification et la calibration des changements
5. La mise en place d’un plan de communication structuré
6. La définition des métriques opérationnels et des critères de succès

B. Les pré-requis pour le projet

1. L’existence d’un comité de pilotage
2. La définition du périmètre de l’ERP
3. La disponibilité des experts métiers
4. La constitution des équipes de mise en œuvre
5. La description globale des processus métiers critiques
6. La sélection de l’ERP
7. Le choix des partenaires : éditeur et/ou intégrateur
8. L’affectation des rôles et responsabilités entre les partenaires et l’entreprise
9. La sélection des consultants
10. La détermination des procédures de travail avec les partenaires
11. La détermination de l’architecture et de l’infrastructure techniques
12. La mise en place de la logistique du projet (salle, serveurs, manuels, …)
13. L’adéquation des termes et des conditions contractuelles avec les partenaires

2. L’implémentation : durant le déploiement

A. Les fondations de l’implémentation

1. L’implication des directions générale et métiers
2. La tenue de la réunion de démarrage officiel du projet
3. L’efficacité du comité de pilotage
4. La conduite du projet par les métiers
5. L’existence d’un bureau exécutif
6. La disponibilité d’agents des changements
7. La disponibilité des experts métiers
8. La rédaction du cahier des charges détaillé
9. L’utilisation d’une méthodologie de déploiement avérée
10. L’exécution des activités de conduite des changements
11. La mise en place et le suivi du plan des risques
12. L’exécution d’un plan de communication structuré
13. La mise en place d’un plan de formation structuré
14. La formation dédiée aux équipes projet

B. La configuration de l’ERP

1. Le double transfert de compétences entre les équipes et les consultants
2. L’efficacité et flexibilité des outils et des méthodes de configuration
3. L’adéquation et la configuration des processus métiers
4. L’adéquation et la configuration des documents de l’entreprise
5. L’adéquation et la configuration des rapports d’édition
6. L’exécution des simulations grandeur nature
7. La gestion et la fermeture contrôlées des trous fonctionnels
8. La limitation et l’efficience des modifications spécifiques

C. La connexion de l’ERP avec l’environnement

1. L’effort réel de nettoyage des données existantes
2. La qualité de la conversion des données
3. Le développement d’interfaces avec les autres applications de l’entreprise
4. La définition de profils de sécurité adaptés aux différentes populations
5. La rédaction des procédures et des exceptions
6. La rédaction et la mise à disposition d’une documentation utilisateur adaptée
7. La constitution du matériel de formation: navigation, processus métiers, fonctions
8. L’exécution du plan de formation
9. La qualité de la formation des employés

D. La mise en production de l’ERP

1. La disponibilité d’un plan d’arrêt d’urgence préalablement validé
2. La mise en place des procédures de continuité d’activités si retour en arrière
3. L’efficacité et la simplicité des procédures de support: entreprise, partenaires
4. La maturité des procédures d’initialisation de l’environnement de production
5. Si plusieurs sites, le choix et l’exécution du mode de déploiement des sites

3. Le post-ERP : le retour sur investissement

A. La pleine utilisation opérationnelle de l’ERP

1. La mise en place de procédures de support entreprise et partenaires
2. La création des centres de compétences
3. Les transferts des connaissances entre individus et départements
4. L’existence de tableaux de bord métiers
5. Le suivi rapproché de l’évolution des métriques opérationnels
6. La mesure (durée et %), communication et actions contre la baisse de la productivité
7. L’analyse des dysfonctionnements des processus métiers
8. La prise d’actions correctives appropriées
9. L’efficacité du travail en équipes
10.  La mise en place d’une enquête de satisfaction interne à l’entreprise

B. L’évolution de l’ERP

1. L’élimination des applications devenues inutiles
2. Le traitement des nouvelles modifications spécifiques demandées sur l’ERP
3. L’effort de dépersonnalisation de l’ERP
4. La participation aux clubs utilisateurs de l’éditeur ou de l’intégrateur
5. La prise en compte des mises à jour de l’ERP
6. La préparation des futures montées en version de l’ERP
7. La capacité de l’ERP à accompagner les cessions, fusions ou acquisitions de l’entreprise

C. Les bénéfices et le retour sur investissement de l’ERP

1. L’alignement du système d’information avec la stratégie de l’entreprise
2. Le renforcement du respect des obligations légales et règlementaires
3. L’augmentation du revenu
4. La diminution des coûts métiers
5. La réduction des temps de cycle (fabrication, livraisons, facturation, …)
6. L’élévation de la qualité des produits et des services
7. La mise en place d’une enquête de satisfaction clients
8. La hausse constatée et mesurée de la satisfaction client
9. L’accroissement de la productivité
10. L’accroissement de la performance
11. La baisse des coûts informatiques
12. L’amélioration de la prise de décision
13. La facilitation de l’accès à l’information

 

Acheter cet ouvrage : cliquer ici

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

  • Best Practices
Relations fournisseurs

    La relation avec les fournisseurs est probablement ce qu’il y a de plus complexe à gérer pour un DSI. Autant, pour les problématiques technologiques, on peut s’appuyer sur des standards, autant les interactions avec les fournisseurs, qui comportent une part d’incertitude, d’ambiguïté et de liens personnels, sont délicates à normaliser.

  • Best Practices Spotlight
Symposium Gartner 2018

    Ce numéro de Best Practices Spotlight regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances qui ont été présentés lors du Symposium Gartner 2018, qui s’est tenu en novembre à Barcelone.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris