Le management du digital
Rechercher

Ça plane pour les projets

Quel rapport y-a-t’il entre le nouvel aéroport de Berlin, qui vient d’être mis en service, et certains projets IT ? Ils sont victimes des mêmes maux. L’aéroport de Berlin, dont la construction devait durer cinq ans, a été livré avec pas moins de neuf ans de retard.

Le patron de la compagnie aérienne allemande Lufthansa y a vu « un jour historique » et « n’arrive toujours pas à y croire ». Deux avions « se sont posés sans encombre » relate le quotidien Les Echos. Il n’aurait plus manqué que de nouvelles malfaçons viennent troubler cette inauguration... Le projet d’aéroport a été victime de défaillances (du système d’éclairage, des escaliers mécaniques trop courts…), de malfaçons dans les constructions, de faillites de fournisseurs, de négligences, de démissions en chaîne, d’erreurs de planification et même de soupçons de corruption. Avec, évidemment, des dérives budgétaires : le coût final (6,5 milliards d’euros) est beaucoup plus élevé que prévu (1,7 milliard). On pourrait railler cet échec, comme n’ont pas manqué de le faire les allemands. Mais ce serait trop facile, car on serait probablement surpris de la proportion de projets numériques qui cumulent tout ou partie des déboires observés outre-Rhin (lire, dans ce numéro, pages 2 et 3). Il y a quand même une différence entre les projets IT et la construction de l’aéroport de Berlin : on imagine mal un DG inaugurer la livraison d’un projet de transformation numérique, quatorze ans après son lancement, en le qualifiant de « jour historique » et en « ayant du mal à y croire ». Il aurait en effet licencié le DSI depuis longtemps… !

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner : la synthèse

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • La transformation digitale en 465 questions

    L’un des facteurs clés de réussite de la transformation digitale reste l’accès à la bonne expertise, aux meilleures pratiques et à tout ce qui peut favoriser le benchmark des organisations par rapport au marché, aux usages et aux technologies disponibles.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 136

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2020, qui s’est déroulé en novembre, à distance. Les quelques 4 000 slides mis à la disposition des participants ont été analysés, afin de trouver les informations et chiffres-clés les plus pertinents.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris