Le management du digital
Rechercher

RGPD ou le syndrome de l’an 2000

« La quoi ? » Il reste encore des DSI qui ignorent ce que recouvre le fameux RGPD (Règlement Général de l’Union européenne sur la Protection des Données personnelles). Ce texte, applicable le 25 mai 2018 à toutes les entreprises, se révèle assez contraignant pour les entreprises et, de fait, pour les DSI.

Avec de lourdes sanctions, si toutes les précautions ne sont pas prises : le texte prévoit en effet des pénalités allant jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires mondial annuel ou vingt millions d’euros. Il reste donc treize mois pour engager le chantier de mise en conformité. Plusieurs études montrent qu’une majorité des entreprises ne sont pas prêtes et ne le seront pas en mai 2018. Certes, leurs dirigeants peuvent choisir d’ignorer le problème, soit parce qu’ils estiment que les données personnelles sont bien gérées par leur organisation, soit parce qu’ils sont persuadés que le risque de sanctions est faible. Pour celles qui vont se réveiller, les DSI vont être mis à contribution. L’avocat Alain Bensoussan a rappelé, lors d’une conférence au dernier salon Big Data, que les coûts liés au chantier RGPD seront pour moitié dédiés à la cartographie légale des applications et à la mise en place d’outils, le reste relevant du domaine juridique ou de l’organisation. Le pire est que ce chantier se réalisera dans l’urgence ! On imagine déjà les éditeurs de logiciels, les juristes et les consultants saliver d’avance sur les dizaines de millions qu’ils vont pouvoir engranger à cette occasion. Et qui s’ajouteront aux coûts internes. Cela fait penser à ce qui s’était passé lors du passage à l’an 2000, lorsque les entreprises avaient également agi dans l’urgence, pour éviter les dysfonctionnements, et avaient accepté de payer des tarifs délirants au dernier moment. On ne peut que recommander qu’au prochain comité de direction ce sujet figure en bonne place à l’ordre du jour. Et que cela aboutisse à une position claire de la direction générale. Comme le rappelle Alain Bensoussan : « Avec une sanction à vingt millions d’euros, personne d'autre que la DG ne peut prendre le risque de ne pas se mettre en conformité. »

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

L'avis de la rédaction

L'avis de la rédaction

La rédaction de Best practices propose son point de vue, ses recommandations et ses analyses sur l’actualité et le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • ERP - 145 réponses aux questions de votre direction générale

    Les ERP constituent encore la colonne vertébrale des systèmes d’information dans la plupart des moyennes et grandes entreprises. Malgré leur degré de maturité technologique, leurs performances métiers et la puissance des écosystèmes, les ERP suscitent encore de nombreuses questions de la part des DSI, qui ne trouvent pas toujours aisément de réponses.

  • La cybersécurité 
en 250 questions

    Les cyberattaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Et les perspectives n’encouragent pas à l’optimisme. Comment nmieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 250 questions que doivent se poser les responsables sécurité, les DSI et les directions générales. Avec des
    réponses concrètes…

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris