Le management du digital
Rechercher

Prestataires de services IT en France : quelles stratégies ?

Comme chaque année, Pierre Audoin Consultants (PAC) livre son classement Top 100 Prestataires de services IT en France. Le classement PAC est représentatif d’un secteur qui produit 1,5% environ du PIB français. En effet, les 100 sociétés listées réalisent plus de 80% des services IT en France. Ce classement est une photographie générale du marché, qui peut être interprétée selon plusieurs clés de lecture.

Sans surprise, les grands du secteur restent en tête du classement, bien qu’avec des dynamiques différentes suivant le repositionnement stratégique de chacun et ses conséquences en France. Des sociétés comme Logica, Sopra et Steria ont ainsi entamé un travail de réflexion sur leurs offres qui porte ses fruits en 2010. Capgemini et Atos sont en phase de redéploiement, notamment Atos qui doit gérer l’intégration de Siemens IT Services.

« Alors que la concentration du marché est régulièrement annoncée, les PME SSII constituent toujours un vivier en constant renouvellement » déclare Simon Philibert, Chief Analyst PAC France. En témoignent les fortes croissances de certaines sociétés (par exemple Viseo, ITS Group, Feel Europe) qui sont notamment le fruit de croissances externes. Sur le marché des fusions-acquisitions, PAC remarque que la tendance est plutôt à l’achat de petites SSII par des moyennes. La spécialisation est un autre axe de croissance en 2010 et 2011. Elle permet entre autre aux offreurs d’être mieux visibles, de rester référencés chez les grands comptes, et de capitaliser sur une offre à plus forte valeur ajoutée.

Hétérogénéité croissante des acteurs

Le classement PAC a pour vocation de lister à la fois les SSII « classiques » mais également l’ensemble des prestataires de services IT. PAC constate ainsi la présence de plus en forte d’acteurs non traditionnels : opérateurs télécoms (Orange, BT, T-Systems), venant du monde du matériel (Xerox), de l’intérim (Adecco et en 2011 Manpower), et industriels (Doc@post). « Ces acteurs devraient peser de plus en plus lourd dans le monde IT, soit par obligation car leurs marchés se numérisent, soit par décision stratégique de développer des relais de croissance additionnels et à plus forte marge », ajoute Simon Philibert. L’exemple de Schneider illustre cette mutation. Par ailleurs les pure players indiens sont maintenant vraiment implantés en France. A la recherche de croissance alternative à leurs marchés traditionnels anglais et américain, ils investissent en France en recrutant des ressources commerciales, mais également des informaticiens pour remporter des contrats. Force est de constater leur croissance très rapide grâce aux succès rencontrés chez les grands comptes du CAC40.

Les services IT : un marché mature ?

Une décennie après la crise dotcom, notre classement est-il celui d’un marché mature ? Plusieurs signes semblent le montrer, comme l’existence d’un volant incompressible d’informaticiens au chômage malgré les besoins en recrutement, une maturité croissante chez les clients en termes de gestion de projet et alignement métier/IT, et des efforts marketing et commerciaux accrus chez les prestataires de services. Avant le récent krach, la valorisation boursière du secteur, très sensible à la conjoncture, illustrait cependant un décalage dans les esprits entre une ancienne image connotée « start-ups nouvelles technologies » et une industrie de services en voie de maturation.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Symposiums Gartner Rétrospective 2017-2021

    Les équipes de Best Practices assistent chaque année au Symposium organisé par le cabinet Gartner qui présente des études, ses analyses et ses opinions sur l’évolution des technologies, du digital et des systèmes d’information.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 157

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

  • Benchmark Digital&Business - numéro 156

    Ce numéro de Benchmark Digital & Business regroupe l’essentiel des chiffres et des tendances présentés lors du Symposium Gartner 2021, qui s’est déroulé en novembre, à distance.

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa Data Integration

    Pour rater son intégration de données, rien de plus simple. C’est à la portée de toutes les entreprises ! Il suffit de suivre nos treize commandements et d’oublier la gouvernance, la qualité, la sécurité et les enjeux métiers.

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Comment rater...
sa stratégie Big Data

    Une stratégie Big Data ne s'improvise pas. Quoique... Ce nouveau titre de la collection "Comment rater..." propose les douze commandements pour tous ceux qui veulent vraiment rater leur stratégie Big Data.

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris