Créez votre valeur de manager IT
Rechercher

Mais que veulent les directions générales ?

Mais que veulent les directions générales ?

Chaque année, Gartner sonde, au niveau mondial, les directions générales d’entreprises pour identifier quelles sont leurs priorités à deux ans. Chaque année, une même préoccupation arrive en tête : la croissance du chiffre d’affaires. Pour 2017, cet impératif de croissance des revenus est plébiscité par 54 % des directions générales.

C’est la même proportion qu’en 2015. Les deux priorités suivantes concernent les clients et les ressources humaines (respectivement 31 % et 27 %), devant les sujets corporate (24 %) et l’IT (24 %). D’où un principe qui va de soi : pour que les DSI soient écoutés, rien ne vaut un discours et un argumentaire axés sur la croissance du chiffre d’affaires ou les problématiques des clients. Avec une orientation numérique, car l’une des anticipations des directions générales concerne la part du chiffre d’affaires généré par des services numériques qui serait, à l’horizon 2019, autour de 50 % dans la distribution (contre 37 % en 2015), les transports et la santé. Et même de 37 % dans l’industrie (contre 22 % en 2015). Remi Gular, consultant chez Gartner, a suggéré, dans son intervention lors du dernier symposium Gartner, d’appliquer l’approche « 3-2-1 » : identifier les trois priorités de la direction générale à un horizon de deux ans, les deux principaux obstacles qui empêchent de les atteindre et trouver une solution technologique pour chacun de ces obstacles. « Il faut faire simple, mais pas simpliste en gardant à l’esprit que les technologies peuvent n’être qu’une solution partielle pour lever les obstacles », conseille Remi Gular. Pour Mark Raskino, vice-président de Gartner, « les DSI doivent aider les directions générales, dont une sur deux anticipe des transformations majeures à l’horizon 2020, à combattre ce qui fait baisser le chiffres d’affaires et les bénéfices : si le DG est le pilote de l’entreprise, le DSI en est assurément le co-pilote. »

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

L'avis de la rédaction

L'avis de la rédaction

La rédaction de Best practices propose son point de vue, ses recommandations et ses analyses sur l’actualité et le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • Best Practices
Mises en œuvre

    Cette première édition des Best Practices mises en oeuvre regroupent des recommandations, des conseils et des méthodologies issues de retours d'expérience de DSI et de l'expertise de nos équipes. La centaine d'articles retenus abordent la stratégie et le management du SI, la gestion de projet, la valorisation de la DSI, le sourcing et le pilotage de la DSI.

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2017

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

  • Best Practices Revues et Corrigées - édition 2017

    Cet ouvrage regroupe tout ce qu’il faut savoir pour manager les systèmes d’information. Chaque thème est traité en trois parties. D’abord, une présentation de la « Best Practice », qui en explique la genèse, les développements et les principes. Ensuite, un regard critique, qui met en exergue les points faibles, les éléments de débat et de controverse.

A ne pas manquer

  • Cybermenaces et transformation des pratiques de sécurité

    Les entreprises n’ont jamais autant investi pour protéger leurs systèmes d’information. Dans le même temps, elles n’ont jamais été aussi vulnérables face aux cybermenaces.

  • Comment rater...
son audit informatique

    L’audit informatique est souvent considéré comme un mal nécessaire, mais c'est surtout un outil bien utile pour dresser un état des lieux, identifier les points faibles et élaborer un plan d'action. Du moins lorsque tout va bien...

  • Comment rater… 
son projet RGPD

    En mai 2018, toutes les entreprises devront se conformer au RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données personnelles). Il est possible de rater votre projet RGPD : en suivant ces treize commandements qui portent malheur !

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris