Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

Le CDO, rival du DSI ? Heureusement que non…

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

La montée en puissance des fonctions de CDO (chief digital officer) dans les grandes entreprises peut faire craindre une remise en cause du rôle historique et des missions des DSI. Rien n’est moins sûr… Au cours des cinq dernières années, de nombreux grands groupes ont nommé des chief digital officers (CDO) ou directeurs de l’intégration numérique.

Il ne faut pas confondre la fonction de CDO avec un autre rôle en pleine émergence, celui de chief data officer ou responsable des données). Ces nouveaux managers ont pour mission d’accompagner, voire de mener, la « digitalisation » de leur entreprise, une tâche pour le moins ambitieuse : « Il ne s’agit plus simplement d’être présent sur Internet et de compter son nombre de "J’aime" sur les réseaux sociaux », a prévenu Joël de Rosnay, intervenant en ouverture de la dernière édition de l’Université du numérique, organisée par le Medef. « La numérisation suppose un bouleversement dans le management, dans la relation avec les clients, dans l’organisation du travail même. » Selon le scientifique et prospectiviste, les entreprises qui bénéficieront de la transformation numérique y parviendront notamment grâce aux CDO, qui vont « remplacer les DSI ». Ces derniers sont-ils donc voués à disparaître avec les derniers vestiges des vieux systèmes d’information ?

Si l’on regarde les missions de CDO comme Vivek Badrinath (Groupe Accor), Bill Ruh (General Electric) ou Marc Florette (Engie), celles-ci ont une forte composante IT. Elles peuvent donc, en effet, recouper certaines activités auparavant attribuées à la DSI, comme les études, avec néanmoins un accent plus marqué sur l’innovation et l’évangélisation. D’autres CDO, comme Brigitte Cantaloube (PSA) ou Antonia McCahon (Pernod-Ricard), se concentrent surtout sur l’expérience client et le marketing. Nul ne songe pour autant à les présenter comme des successeurs du responsable de la relation client ou du directeur marketing...

8,33 € HT
soit 10,00 € TTC
Pour lire la suite de cet article :

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Aurélie Chandèze

Aurélie Chandèze

Titulaire de deux masters en informatique et en sciences de l’information, Aurélie Chandèze a débuté en tant que journaliste IT. Après avoir été analyste chez Yphise puis consultante chez Acadys, elle a rejoint Best Practices fin 2009.

Nos Ouvrages

  • Best Practices
Mises en œuvre

    Cette première édition des Best Practices mises en oeuvre regroupent des recommandations, des conseils et des méthodologies issues de retours d'expérience de DSI et de l'expertise de nos équipes. La centaine d'articles retenus abordent la stratégie et le management du SI, la gestion de projet, la valorisation de la DSI, le sourcing et le pilotage de la DSI.

  • Best Practices Spotlight 
Atlas - Édition 2017

    L’Atlas du DSI regroupe tous les sujets publiés dans le cadre du service de benchmarking et de veille Best Practices Spotlight. L’Atlas du DSI propose des articles synthétiques pour rester à l'état de l'art, des chiffres-clés pour se benchmarker, des argumentaires pour convaincre les métiers, des bonnes pratiques à partager avec vos équipes et des résumés d'études que vous n'avez jamais le temps de lire.

  • Best Practices Revues et Corrigées - édition 2017

    Cet ouvrage regroupe tout ce qu’il faut savoir pour manager les systèmes d’information. Chaque thème est traité en trois parties. D’abord, une présentation de la « Best Practice », qui en explique la genèse, les développements et les principes. Ensuite, un regard critique, qui met en exergue les points faibles, les éléments de débat et de controverse.

A ne pas manquer

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris