Bonnes pratiques et expertises IT
Rechercher

I’m a poor lonesome CIO

« Face à l’inévitable montée en puissance de la transformation digitale, le DSI se doit de cultiver avec encore plus de ferveur ses ressources et d’étendre sa vision, afin de consolider et enrichir le rôle stratégique qu’il occupe au sein de son organisation », nous rappelle une étude de OnePoll pour Citrix, réalisée auprès de 175 DSI français d’entreprises de plus de 250 salariés.

Voilà pour la théorie. Evidemment, 82 % des DSI croient en la transformation digitale, mais quatre DSI sur cinq travaillent dans une entreprise qui, selon eux, perçoit l’IT comme un centre de coût. Il leur est donc peu aisé d’initier de nouvelles pratiques ou d’intégrer de nouvelles solutions nécessitant l’ajout d’un poste de dépense supplémentaire à l’infrastructure déjà en place. Interrogés sur la place du Chief Digital Officer en entreprise, 39 % des répondants jugent qu’elle pallie un manque de crédibilité ou de capacité de la DSI à influencer l’activité de l’entreprise. Résultat : le DSI français est encore très seul pour évangéliser en interne, puisque près de la moitié des entreprises françaises n’a pas encore engagé un responsable de la transformation ou équivalent (Chief Digital Officer), alors que c’est déjà le cas pour 64 % d’entre elles en Allemagne et 60 % au Royaume-Uni. Pourtant la majorité des DSI (93 %) reconnait le rôle du CDO comme indispensable pour opérer une transformation à moyen, voire à long terme. En effet, les trois quarts des répondants (74 %) jugent que ce rôle sera critique dans les trois à six années à venir. Lorsqu’on leur demande quels sont les facteurs les empêchant de remplir leur rôle au meilleur de leur capacité, plus de la moitié des DSI (53 %) trouvent les restrictions trop importantes ou le processus décisionnel trop lent et trop complexe. Et 21 % pensent qu’on leur donne rarement le temps et la liberté de réaliser leur vision. Cette frustration les conduit le plus souvent à quitter leur poste et 59 % d’entre eux ont sauté le pas en raison d’un manque de soutien de l’entreprise, que ce soit en termes de moyens ou de vision.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

Nos Ouvrages

  • ERP - 145 réponses aux questions de votre direction générale

    Les ERP constituent encore la colonne vertébrale des systèmes d’information dans la plupart des moyennes et grandes entreprises. Malgré leur degré de maturité technologique, leurs performances métiers et la puissance des écosystèmes, les ERP suscitent encore de nombreuses questions de la part des DSI, qui ne trouvent pas toujours aisément de réponses.

  • La cybersécurité 
en 250 questions

    Les cyberattaques n’ont jamais occasionné autant de dégâts dans les entreprises. Et les perspectives n’encouragent pas à l’optimisme. Comment nmieux se protéger ? Ce guide pratique regroupe les 250 questions que doivent se poser les responsables sécurité, les DSI et les directions générales. Avec des
    réponses concrètes…

  • IT Benchmark
Rapport annuel - 2019

    La Shadow Information, ensemble d’informations que l’on ne trouve pas dans les médias, mais qui présentent une valeur pour la gestion opérationnelle de l'écosystème de l'IT. Ces contenus sont bien sûr accessibles à tous, mais cela demande énormément de temps et de ressources pour les trouver, les lire et se les approprier : les équipes de IT Benchmark le font pour vous !

A ne pas manquer

  • Comment rater...
sa génération de leads

    Il existe un lien étroit entre le dynamisme commercial d'un éditeur de logiciels ou d'un intégrateur et la qualité des leads dont disposent les commerciaux pour maintenir leur performance. Mais il est très facile de ruiner votre performance commerciale.

  • Services managés : où en sont les entreprises françaises ?

    Best Practices a réalisé une enquête auprès des entreprises et organisations publiques françaises. Avec plusieurs objectifs : cerner les enjeux associés aux systèmes d’information, mesurer les usages des services managés les budgets associés.

  • Pour en savoir plus sur l’externalisation

    Pourquoi externaliser ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment définir les règles du jeu ? Quels sont les points de vigilance ? Quelles sont les dix questions que posent systématiquement les directions générales aux DSI ?

Best Practices

Informations

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris