Fusions-acquisitions : le logiciel, bombe à retardement

  • Publié le : 10 mai 2020
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°256
6,00 € HT
soit 7,20 € TTC

Dans les opérations de fusions-acquisitions, le bon sens consiste à s’intéresser de près à ce qui constitue l’un des actifs les plus précieux : le système d’information et les applications qui le composent.

Hélas, nous apprend une enquête menée par Wavestone en 2019, 45 % des entreprises qui en acquièrent une autre ou qui fusionnent n’ont pas traité les questions IT avant la signature du rapprochement : « Un manque d’anticipation mettant en péril la concrétisation des synergies potentielles », soulignent les consultants de Wavestone.

6,00 € HT
soit 7,20 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris