Les entreprises industrielles se mettent à la collaboration

  • Publié le : 27 avril 2020
  • Ecrit par : Dominique Herbert
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°255
30,00 € HT
soit 36,00 € TTC

Du Lean Management au mode agile, on ne travaille plus comme avant dans les entreprises industrielles françaises, selon une étude réalisée par OpinionWay pour Slack, qui révèle que la collaboration est devenue une nécessité pour concevoir des projets (40 %).

Pour 26 % des cadres français du secteur industriel, il s’agit d’une réalité quotidienne, particulièrement dans les entreprises de moins de 50 salariés, où ce chiffre atteint 38 % (contre 21 % dans les entreprises de 50 à 599 salariés). Les jeunes de moins de 35 ans sont deux fois plus nombreux que les plus de 50 ans à souhaiter que cette pratique se développe (32 %). « On aurait pu s’attendre à plus, les bienfaits de la collaboration sont identifiés mais moins mis en œuvre, il y a donc encore des marges de progression et le manager a un rôle central pour favoriser la collaboration », souligne Clotilde Combe, directrice adjointe du département Opinion d’OpinionWay.

Incertitude et complexité favorisent le besoin de collaborer

Pourquoi le besoin de collaboration est-il croissant ? C’est essentiellement dû à la montée des incertitudes, selon Vinciane Beauchêne, Partner au Boston Consulting Group : « Le niveau de complexité, c’est-à-dire le nombre de contraintes qu’il faut intégrer a été multiplié par cinq à sept depuis cinquante ans. Quant au niveau de complication, c’est-à-dire le nombre de processus ou de KPIs, il a été multiplié par 35 durant la même période. La logique taylorienne ne peut plus répondre, en créant encore plus de règles, il faut, au contraire s’en remettre à l’intelligence humaine et cela passe par la collaboration. » Vinciane Beauchêne rappelle la règle des 10 %-20 %-70 % : 10 % de la valeur créée vient des données et des algorithmes, 20 % de la technologie et 70 % du facteur humain (compétences, modes de travail…). « La technologie n’est rien sans l’intelligence humaine », résume Vinciane Beauchêne.

30,00 € HT
soit 36,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Dominique Herbert

Dominique Herbert

Consultant en systèmes d’information depuis plus de vingt ans, Dominique Herbert collabore à Best Practices sur les thématiques de gouvernance, d’organisation de la DSI et de stratégie SI.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris