Les tests sous le signe de l’agilité et de l’intelligence artificielle

  • Publié le : 27 mai 2019
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°236
20,00 € HT
soit 24,00 € TTC

La journée française des tests logiciels, dont Best Practices était partenaire, qui s’est déroulée en avril 2019, organisée par le CFTL (Comité français des tests logiciels) a, une fois de plus, provoqué l’affluence, avec 1 200 participants. Parmi les interventions : comment tester les intelligences artificielles ?

A l’occasion de l’édition 2019 de la journée française des tests logiciels ont été présentés les résultats d’une enquête, menée auprès de 843 professionnels du test. Premier enseignement de cet l’observatoire 2019 sur les pratiques des tests logiciels en France: les tests deviennent de plus en plus agiles, avec des approches de type Scrum, Kanban ou SAFe. Les deux-tiers des professionnels les pratiquent en 2019, contre la moitié en 2017. Ceux qui privilégient les approches par phase (cycle en V) ne représentent plus qu’un tiers des professionnels, contre la moitié en 2017. Deuxième enseignement : les testeurs sont de plus en plus intégrés aux équipes projets (55 % en 2019, contre 50 % en 2017 et 35 % en 2013). Troisième enseignement : on note une progression de l’automatisation des tests : un tiers des entreprises automatisent entre 25 % et 75 % des tests. Même s’il reste six entreprises sur dix qui n’en automatisent que moins de 25 %, c’est une tendance notable qui devrait se confirmer au cours des prochaines années.

« Le développeur-testeur, c’est l’avenir… en fait c’est plutôt d’intégrer des compétences de développement dans les équipes de test », estime Nicolas Pescheux, responsable du centre de test de BNP Paribas Cardif. Ainsi, 82 % des professionnels affirment avoir choisi l’orientation vers le test, c’est mieux qu’en 2017. Pour Olivier Denoo, président du Comité français des tests logiciels et vice-président de PS_Testware, « le marché demeure très porteur et la difficulté reste de trouver les compétences, d’autant que la problématique des tests n’est pas vraiment adressée dans les écoles, pour un métier qui n’est pas "hype". »

20,00 € HT
soit 24,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris