Tests - Bis

  • Publié le : 07 septembre 2015
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°155

Imaginons un désaccord majeur entre deux entités pour des questions budgétaires, l’une reprochant à l’autre d’avoir trop dépensé, pour faire plaisir à ses clients internes, sans se soucier de creuser les déficits. Imaginons, ensuite, qu’une des parties soit inflexible et campe sur ses positions.

Imaginons, également, que les négociations entre les parties traînent en longueur, sur fond de rebondissements, de revirements et de rumeurs. Imaginons, aussi, qu’un tiers, par exemple un fournisseur, ait un peu survendu ses solutions de manière à faire payer encore plus son client, avec des clauses contractuelles qui créent un état de dépendance dont il est difficile de sortir. Imaginons encore que l’issue du conflit passe obligatoirement par l’engagement d’un programme de profondes réformes. Imaginons qu'en plus, il faille convaincre des collaborateurs que c'est leur intérêt de se mettre à la diète et les persuader qu'ils sortiront plus forts et plus performants d'une bonne cure d'austérité. Cela ressemble bien sûr à une tragédie grecque. Mais aussi fortement à la situation que connaissent beaucoup de DSI, face aux pressions budgétaires, aux négociations qui traînent en longueur avec le DAF, souvent plus inflexible que les DG, aux utilisateurs et aux métiers désorientés par les caractéristiques d’un système d’information en décalage avec les technologies de la vie quotidienne, ou encore face aux fournisseurs qui poussent à la consommation. Les DSI doivent également gérer une dette, technique celle-là, et dont les effets sont tout aussi dévastateurs que la dette financière pour les grecs. Pour les DSI, le risque est en effet de se voir évincés, non pas de la zone euro, mais de la zone de transformation numérique...

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris