Symposium Gartner 2018 : ce qu’il fallait retenir

  • Publié le : 03 décembre 2018
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°224
10,00 € HT
soit 12,00 € TTC

Le symposium annuel organisé par Gartner s’est déroulé à Barcelone début novembre 2018. Parmi plus de 220 conférences et 7 000 slides, nous avons retenu cinq thématiques : comment est mesurée la valeur métier du système d’information ? Quel est le nouveau concept lancé par Gartner en 2018 ?

Les directions générales vont-elles accentuer la pression sur les DSI ? Les comités exécutifs ont-ils vraiment des compétences numériques ? Le nombre de DSI femmes va-t-il augmenter ?

1. Comment est mesurée la valeur métier du système d’information ?

Seulement 37 % des DSI reconnaissent qu’ils parviennent à démontrer la valeur métier du système d’information. Ne pas pouvoir le faire occasionne trois inconvénients majeurs. D’abord, un risque de réduction des budgets, qui va conduire, si elle se poursuit, à un appauvrissement de la DSI. Ensuite, un défaut d’alignement stratégique qui va entraîner une marginalisation de la DSI. Enfin, une incapacité à adresser les besoins métiers, qui va encourager la prolifération du Shadow IT, donc une perte de contrôle sur le système d’information, voire, à terme, une externalisation complète. Le problème est que, dans la plupart des entreprises, la contribution du système d’information à la performance est appréciée selon une approche centrée sur les coûts. On mesure ainsi la part du budget IT par rapport au chiffre d’affaires (3,5 % en moyenne), par rapport aux dépenses globales (4,6 %) ou le budget par salarié (environ 13 000 dollars). Cette approche par les coûts est encore dominante dans une entreprise sur trois, alors que les indicateurs de contribution du système d’information à la performance des métiers n’est utilisée que dans moins d’une entreprise sur dix.

10,00 € HT
soit 12,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris