Attaques du DNS : une typologie

  • Publié le : 25 juin 2018
  • Ecrit par : La rédaction
  • Revue / Numéro : IT Benchmark n°86

Au niveau mondial, 77 % des organisations ont subi des attaques via le DNS (Domain Name System) en 2017, avec un coût moyen par attaque de 734 000 € pour les entreprises européennes.

Les conséquences d’une faible sécurisation de DNS se traduisent par un risque accru de pertes de données, d’interruptions de service, d’absence de conformité et de dégradation de l’image de marque. Quelles sont les cinq principaux types d'attaques ?

L'accès à ce contenu est réservé aux abonnés au service Best Practices Spotlight et aux abonnés Premium

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris