Les trois idées reçues sur le numérique

  • Publié le : 25 juin 2018
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°217
20,00 € HT
soit 24,00 € TTC

L’institut Xerfi a organisé, en avril 2018, une série de conférences sur le thème « Transformation digitale et frénésie financière ». Au cours de laquelle trois idées reçues ont été décryptées : le numérique signe la fin du salariat, les GAFA sont des accélérateurs d’innovation, l’intelligence artificielle et le Big Data sont automatiquement bénéfiques.

«Le capitalisme devient hyper-financier mais aussi hyper-industriel, dans les biens matériels comme dans les services. Quant aux nations et à l’Etat, des forces convergent pour en réduire le rôle au profit d’acteurs privés. Cette transformation hyper-industrielle affecte les organisations et les stratégies d’entreprises, bouleverse le régime de croissance, transforme le rôle et la puissance des acteurs publics et privés », souligne le cabinet Xerfi. « En Occident, de nouveaux modes de régulation se mettent en place modifiant profondément la place et les pouvoirs respectifs des entreprises, de la finance, des pouvoirs publics, et bien entendu le fonctionnement du marché et des relations de travail. » Comment repenser la gouvernance, le pilotage, les institutions de ce capitalisme de l’ère digitale, avec son abondance pléthorique de capitaux disponibles, ses systèmes automatisés, ses pouvoirs de marché et de réseau, ses zones de non-droit, la remise en cause de l’emploi et du travail, l’évaporation des recettes fiscales des structures étatiques ? Trois idées reçues doivent être nuancées.

20,00 € HT
soit 24,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris