Pourquoi il faudrait gérer les données comme des actifs financiers

  • Publié le : 30 avril 2018
  • Ecrit par : Dominique Herbert
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°213
6,67 € HT
soit 8,00 € TTC

Combien de dirigeants d’entreprises affirment très sérieusement que les données constituent l’actif le plus important pour eux ? Beaucoup… Combien agissent de manière à les valoriser correctement ?

« Très peu », affirme Douglas Laney, consultant chez Gartner et auteur d’un intéressant ouvrage sur ce thème, dans lequel il met en exergue le fait que « les dirigeants consacrent davantage de budgets à scruter leurs dépenses en fournitures de bureau et en postes de travail, plutôt qu’à leurs actifs informationnels. Et les rapports transmis au comité de direction concernent la santé des collaborateurs, la performance financière ou des partenariats, mais jamais la santé des actifs informationnels. »La principale justification serait que la comptabilité ne peut prendre en compte ces actifs informationnels. Mais, pour Douglas Laney « à l’âge du numérique, accuser des approches comptables poussiéreuses ne constitue en rien une excuse valable pour refuser de gérer, monétiser, mesurer et valoriser l’information comme un actif à part entière. » C’est davantage l’effet d’une « barrière mentale » des dirigeants qui les empêchent de penser « au-delà de la simple vente d’informations. »

213 biblio

Infonomics, how to monetize, manage and measure information as an asset for competitive advantage, par Douglas Laney, Routledge-Bibliomotion, 320 pages.

6,67 € HT
soit 8,00 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Dominique Herbert

Dominique Herbert

Consultant en systèmes d’information depuis plus de vingt ans, Dominique Herbert collabore à Best Practices sur les thématiques de gouvernance, d’organisation de la DSI et de stratégie SI.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris