Quelles compétences pour le DSI de demain ?

  • Publié le : 20 septembre 2010
  • Ecrit par : La rédaction
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°51
1,25 € HT
soit 1,50 € TTC

Le cabinet Heidrick & Struggles a développé un modèle de compétences des dirigeants, présenté lors du dernier symposium de l’Afai. Un modèle qui se décline également pour les DSI, en quatre domaines de compétences clés pour l’avenir… mais aussi le présent.

Pour Caroline Apffel, associée chez Heidrick & Struggles, un DSI est un dirigeant et doit posséder au moins cinq domaines de compétences pour être performant. Des compétences qui s’appliquent à n’importe quel type de dirigeant. Le premier domaine est « d’appréhender », c’est-à-dire de comprendre son environnement. « Cela correspond à la connaissance du marché, à l’appropriation des meilleures pratiques et à la compréhension de l’organisation et des enjeux internes », résume Caroline Apffel. Deuxième domaine de compétences indispensable : la capacité de déduction, d’analyse et de conceptualisation, ainsi que la créativité. Le troisième domaine correspond à la « capacité d’élaborer une vision et de mobiliser autour de cette vision », précise Caroline Apffel.

1,25 € HT
soit 1,50 € TTC

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris