Transformation digitale : pourquoi un tel manque de stratégie ?

  • Publié le : 17 novembre 2014
  • Ecrit par : La rédaction
  • Revue / Numéro : Best Practices Spotlight n°8

Si les problématiques et les enjeux liés à la transformation digitale des organisations sont plutôt bien appréhendés et connus de la plupart des managers, il reste un point, et non des moindres, qui pose problème : la stratégie.

Aux États-Unis, le cabinet Saugatuk a demandé à 203 entreprises d’identifier les principaux obstacles qui freinent la transformation digitale : la résistance des organisations à changer les processus (41 %), le manque de budget (35 %), la pénurie de compétences (32 %) et le manque de leadership des dirigeants sur le sujet (31 %). Sur le site Future of CIO, les difficultés à définir une stratégie (digital fitness) sont mis en exergue : les entreprises qui « prennent le train en marche » sans savoir où aller, considérer que la technologie est une fin en soi, le décalage entre la maturité IT et la maturité des consommateurs. Dans ce contexte, le rôle du DSI se définit par la recherche d’un alignement, l’adaptation pour absorber les chocs, la créativité face aux ruptures, une gestion holistique de l’information et une maîtrise des portefeuilles de projets.

L'accès à ce contenu est réservé aux abonnés au service Best Practices Spotlight et aux abonnés Premium

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

La rédaction

La rédaction

La rédaction de Best Practices fédère les meilleurs experts sur le management des systèmes d’information.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris