50 pour cent

  • Publié le : 16 novembre 2015
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°160

Une étude de Genpact Research Institute (« Putting Digital to Work ») évalue à 400 milliards de dollars, au niveau mondial, les investissements que les entreprises consacrent à la transformation numérique, mais qui sont dépensés en pure perte ! Faute de retour sur investissement.

Pourquoi ? Essentiellement du fait d’un manque de cohérence dans la stratégie, de la non prise en compte des processus au-delà du front office ou de difficultés à moderniser les systèmes existants. Finalement, le numérique n’a pas remis en question le principe édicté, il y a plus d’une centaine d’années, par l’américain John Wanamaker, fondateur d’une chaîne de grands magasins : « La moitié de l’argent que je dépense en publicité est gaspillée, mais je ne sais pas quelle moitié. » Cela ne remet évidemment pas en cause le fait que des investissements IT s’imposent pour transformer les organisations, mais cette idée devrait rester présente à l’esprit des DSI et des métiers. Elle a trois vertus. D’abord, inciter à une plus grande sélectivité dans les technologies, leurs fournisseurs et les intégrateurs chargés de les mettre en place. Ensuite, renforcer le principe de précaution en continu, en incitant à un pilotage plus serré pour détecter les éventuelles dérives, le plus en amont possible. Enfin, obliger les métiers à mieux travailler leur business case pour ne pas s’engager dans des stratégies davantage dictées par des effets de mode. À 400 milliards la facture, cela vaut la peine d’être un peu plus vigilant... Plus d’une fois sur deux !

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris