Emplois

  • Publié le : 29 février 2016
  • Ecrit par : Philippe Rosé
  • Revue / Numéro : Best Practices SI n°167

Plusieurs études ont mis en exergue les risques pour l’emploi liés à l’automatisation et à l’usage généralisé des technologies de l’information. Selon McKinsey, c’est un emploi sur deux qui serait, à terme, menacé. Une étude du World Economic Forum estime qu’entre 2015 et 2020, 7,1 millions d’emplois auront disparu, notamment administratifs (-4,7 millions) et industriels (-1,6 million).

Cette baisse serait compensée par la création de deux millions d’emplois (dans la finance, le management, l’informatique, la vente), soit, tout de même, un solde net négatif de 5,1 millions. Mais les disparitions d’emplois s’observeront également chez les fournisseurs. Ce mouvement a déjà commencé : par exemple, Autodesk a annoncé que le modèle par abonnement le contraint à se séparer de 10 % de ses effectifs. Pour l’heure, ce phénomène reste limité. Mais, dans la mesure où la transformation des offres des éditeurs vers le mode cloud va s’accélérer, il est à craindre que les « charettes » de départs se multiplient. D’ores et déjà, selon le classement Truffle 100, sept éditeurs français sur dix proposent des solutions en mode cloud et, prévoit une étude de Flexera Software, à l’horizon 2018, seulement 14 % des éditeurs généreront l’ensemble de leurs revenus via des licences perpétuelles. Ce ne sont pas seulement les populations de commerciaux et de consultants, dont on aura moins besoin pour vendre des solutions, qui seront concernées. C’est aussi l’ensemble de l’écosystème, en particulier les distributeurs, les intégrateurs et les consultants, qui vivent depuis longtemps sur le modèle historique de production/distribution/intégration de logiciels.

Best Practices propose des publications payantes.
Comparez nos différentes offres d'abonnement.

Philippe Rosé

Philippe Rosé

Docteur en sciences économiques et auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur le management des systèmes d’information, Philippe Rosé est rédacteur en chef des publications Best Practices.

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris